~etalab/communs.numerique.gouv.fr

390c745c27b506308717ccb17343b3d0790e5c14 — Bastien Guerry a month ago 4bff3fe + 7140ae3
Merge branch 'main' into production
M 404.md => 404.md +5 -1
@@ 4,4 4,8 @@ permalink: 404.html
eleventyExcludeFromCollections: true
---

Page non trouvée
# Page non trouvée

Peut-être une faute de frappe ?

Si vous êtes perdu, n'hésitez pas à [nous contacter](/contacts/).

A actualites.njk => actualites.njk +12 -0
@@ 0,0 1,12 @@
---
layout: layouts/home.njk
title: "Actualités"
eleventyNavigation:
  key: Actualités
  order: 5
---

<h1>{{ title }}</h1>

{% set postslist = collections.posts %}
{% include "postslist.njk" %}

A img/posts/chromium.png => img/posts/chromium.png +0 -0
A img/posts/codegouvfr.png => img/posts/codegouvfr.png +0 -0
A img/posts/floss-esr-2022.png => img/posts/floss-esr-2022.png +0 -0
A img/posts/peauneuve.png => img/posts/peauneuve.png +0 -0
A img/posts/pelle-fdr.png => img/posts/pelle-fdr.png +0 -0
A img/posts/pgo-visuel.png => img/posts/pgo-visuel.png +0 -0
A img/posts/sill.png => img/posts/sill.png +0 -0
M package.json => package.json +7 -7
@@ 14,19 14,19 @@
    "url": "git://git.sr.ht/~etalab/communs.numerique.gouv.fr"
  },
  "author": {
    "name": "Bastien Guerry",
    "email": "bastien.guerry@data.gouv.fr"
    "name": "Pôle logiciels libres (Etalab/DINUM)",
    "email": "logiciels-libres@data.gouv.fr"
  },
  "license": "Licence Ouverte Etalab v2.0",
  "license": "etalab-2.0",
  "homepage": "https://communs.numerique.gouv.fr",
  "devDependencies": {
    "@11ty/eleventy": "^1.0.0",
    "@11ty/eleventy": "^1.0.1",
    "@11ty/eleventy-navigation": "^0.3.2",
    "@11ty/eleventy-plugin-rss": "^1.1.1",
    "@11ty/eleventy-plugin-syntaxhighlight": "^4.0.0",
    "@gouvfr/dsfr": "^1.4.1",
    "luxon": "^2.3.1",
    "@gouvfr/dsfr": "^1.5.1",
    "luxon": "^2.3.2",
    "markdown-it": "^12.3.2",
    "markdown-it-anchor": "^8.5.0"
    "markdown-it-anchor": "^8.6.2"
  }
}

A posts/le-sill-et-codegouvfr-font-peau-neuve.md => posts/le-sill-et-codegouvfr-font-peau-neuve.md +62 -0
@@ 0,0 1,62 @@
---
title: Le SILL et code.gouv.fr font peau neuve
description: "Le SILL a fait l'objet d'une refonte complète et code.gouv.fr évolue pour exposer de nouvelles données."
date: 2022-05-11
image: /img/posts/peauneuve.png
layout: post
tags: bluehats
---

## Le SILL nouveau est arrivé !

### Le SILL, c'est quoi ?

C'est le catalogue historique des [logiciels libres](https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre) recommandés par l'administration et pour tous les organismes publics.  C'est aussi et surtout une communautés de *référents* : tout agent public peut se porter référent de son administration pour un ou plusieurs logiciels libres.  En endossant ce rôle, il garantit que le ou les logiciels ont un usage significatif dans son administration et il tient à jour les fiches de ces logiciels pour les autres administrations, en précisant notamment la version minimale recommandée.

<img src="/img/posts/sill.png" alt="Capture d'écran du SILL">

### Les nouveautés

- **Tous les agents publics** peuvent se créer un compte sur le site [sill.etalab.gouv.fr](https://sill.etalab.gouv.fr) : si le nom de domaine de votre courriel professionnel n'est pas prévalidé, il suffit de [nous écrire](mailto:logiciels-libres@data.gouv.fr).

- Une fois inscrit, un agent public peut accéder aux courriels des référents d'un logiciel libre : il peut ainsi les solliciter directement pour un avis.
  
- Si votre administration déploie un logiciel libre sur les postes des agents ou dans ses systèmes d'information, vous pouvez en devenir référent.  Il suffit pour cela de vous proposer comme référent via l'interface.  Si le logiciel existe déjà, vous devrez indiquer le cas d'usage qui en est fait dans votre administration ; s'il n'est pas encore dans le SILL, vous pourrez renseigner sa fiche.

- Les fiches sont plus riches : elles indiquent notamment si le logiciel libre est présent dans les [marchés interministériels support et expertise](https://communs.numerique.gouv.fr/utiliser/marches-interministeriels-support-expertise-logiciels-libres/), s'il y a une fiche équivalente sur le [Comptoir du Libre](https://comptoir-du-libre.org/fr/) maintenu par l'ADULLACT, s'il a fait l'objet d'un [atelier BlueHats](https://communs.numerique.gouv.fr/ateliers/) ou d'une [fiche dédiée](https://git.sr.ht/~etalab/sill/tree/master/item/fiches/).

- En particulier, le SILL affiche désormais une liste de **prestataires** que vous pouvez solliciter, une information que nous collectons depuis les données exposées par le [Comptoir du Libre](https://comptoir-du-libre.org/fr/users/providers).

### Embarquement immédiat !

Vous souhaitez **tester des logiciels libres** ?  En tant qu'agent public, votre compte sur [sill.etalab.gouv.fr](https://sill.etalab.gouv.fr) vous donne la possibilité de tester certains logiciels directement depuis votre navigateur.

Voici une capture d'écran d'un navigateur donnant accès à une distribution GNU/Linux dans laquelle est affichée le navigateur web [Chromium](https://sill.etalab.gouv.fr/catalogue?software=Chromium).

La liste des logiciels que vous pouvez tester va évoluer au fil des semaines à venir.  Si vous voulez nous aider à ajouter de nouveaux logiciels, rendez-vous sur [ce dépôt](https://github.com/etalab/helm-charts-sill).

<img src="/img/posts/chromium.png" alt="Capture d'écran de Chromium tournant dans une distribution GNU/Linux">

## code.gouv.fr expose de nouvelles données

[code.gouv.fr](https://code.gouv.fr) permet de parcourir tous les codes sources publiés par des organismes publics.  Les administrations y trouveront des applications et des bibliothèques développées par d'autres administrations ; les citoyens pourront se plonger dans les productions des administrations qui ouvrent leurs codes par souci de transparence ou de mutualisation.

<img src="/img/posts/codegouvfr.png" alt="Capture d'écran de la page d'accueil de code.gouv.fr">

### Les évolutions principales de code.gouv.fr

- Nous référençons désormais les [bibliothèques](https://code.gouv.fr/#/libs) (ou *libraries* en anglais) publiées à partir des comptes d'organisation ou groupes référencés.

- Nous avons ajouté de **nouveaux filtres de recherche** : les organisations par ministère ou autre institution de rattachement ; les dépôts selon qu'ils ont un fichier `CONTRIBUTING.md` à la racine ; les dépôts à partir desquels sont publiés des bibliothèques ; les dépendances selon leur type.

- Nous référençons désormais les codes sources hébergés sur la forge [SourceHut](https://sourcehut.org/), notamment ceux du pôles logiciels libres (par ici pour les [explications](https://man.sr.ht/~etalab/logiciels-libres/pourquoi-sourcehut.md)).

- Nous avons amélioré la détection des [dépendances](https://code.gouv.fr/#/deps) et nous avons ajouté celles de l'écosystème [Rust](https://code.gouv.fr/#/repos?language=Rust) à partir des fichiers `Cargo.toml`.

- code.gouv.fr permet d'accéder rapidement au [socle interministériel de logiciels libres](https://code.gouv.fr/#/sill) et aux [services](https://code.gouv.fr/#/services) qui instancient des logiciels libres.

- Vous pouvez vous abonner à de nouveaux [flux RSS](https://code.gouv.fr/#/feeds) : les dernières organisations ajoutées, les dernières entrées du SILL, les dernières dépendances et bibliothèques selon leurs dates de mises à jour, ainsi que les dernières versions "taggée" publiées depuis tous les dépôts.

- Nous sommes passés à la dernière version 1.5.1 du [système de design de l'État](https://www.systeme-de-design.gouv.fr/) et le site est désormais totalement conforme au référentiel général d'amélioration de l'accessibilité 4.1.

Il se peut qu'il y ait ça et là encore un peu de peinture fraîche : si vous rencontrez le moindre souci avec le SILL ou code.gouv.fr, n'hésitez pas à [nous écrire](mailto:logiciels-libres@data.gouv.fr).

A posts/lengagement-des-ministeres-sur-louverture-des-codes-sources-et-lutilisation-de-logiciels-libres-retour-sur-les-feuilles-de-route-publiees-en-septembre-2021.md => posts/lengagement-des-ministeres-sur-louverture-des-codes-sources-et-lutilisation-de-logiciels-libres-retour-sur-les-feuilles-de-route-publiees-en-septembre-2021.md +45 -0
@@ 0,0 1,45 @@
---
title: L’engagement des ministères sur l’ouverture des codes sources et l’utilisation de logiciels libres
description: "L’engagement des ministères sur l’ouverture des codes sources et l’utilisation de logiciels libres : retour sur les feuilles de route publiées en septembre 2021"
date: 2022-03-31
image: /img/posts/pelle-fdr.png
layout: post
tags: bluehats
---

Le 27 septembre dernier, 14 ministères ont [publié](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/feuilles-de-route-ministerielles-sur-la-politique-de-la-donnee-des-algorithmes-et-des-codes-sources/) leurs feuilles de route sur la politique de la donnée, des algorithmes et des codes sources.

Depuis le lancement du [plan d’action logiciels libres et communs numériques](https://communs.numerique.gouv.fr/plan-action-logiciels-libres-et-communs-numeriques/) par la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques en novembre 2021, plusieurs ministères ont réaffirmé, lors du Conseil Interministériel des Administrateurs de Données du 7 décembre, leur volonté d’agir pour l’ouverture des codes sources et l’utilisation de logiciels libres.

*Voici un retour sur quelques engagements importants portés par ces feuilles de route ministérielles.*

# Des politiques d’ouverture des codes sources renforcées

Le ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales (cf. [la feuille de route MCTRCT](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/ff2c204d-4a92-417c-be2a-12e8d4c2b2a6)) indique promouvoir les logiciels libres et l’ouverture des données en systématisant la publication des nouveaux codes sources (p. 15). L’incubateur des Territoires est en outre directement impliqué dans cet engagement en tant que porteur de projets numériques. Le ministère s’engage également à réaliser une cartographie de ses codes sources (p. 22).

Du côté du ministère des Solidarités et de la Santé (cf. [la feuille de route MSS](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/b02f6070-2473-4873-8dc3-c3da71d6a0be)), des décisions à fort impact sont prises en faveur de l’ouverture des codes sources. Parmi celles-ci figure la formalisation d’un « plan d’ouverture » collectif incluant tous les acteurs de la sphère Solidarités-Santé (p. 11). Ce plan permettra au ministère de répertorier « l’ensemble des dépôts de codes sources publics ouverts par l’ensemble des acteurs du ministère pour les faire remonter vers la plateforme [code.gouv.fr](http://code.gouv.fr/) ». Il permettra aussi d’« accompagner dans le choix ou la mise en place d’une plateforme dédiée à l’ouverture […] les acteurs qui n’en seraient pas munis » (p. 26). Ces actions seront rendues visibles à travers le déploiement d’un plan de communication externe, visant aussi bien la sphère web Solidarités-Santé, que les médias et les réseaux sociaux (p. 12).

Quant au ministère de la Transition Écologique (cf. [la feuille de route MTE](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/25f0f375-df81-4cc5-8eae-c277a729923f)), le partage des codes sources et algorithmes présentant un « intérêt général en terme de connaissance et de transparence de l’action publique » sera généralisé (p. 17). Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (cf. [la feuille de route MAA](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/953b4f68-63fa-45fd-b1f6-ab868203e7f0)) s’engage dans une direction similaire en se penchant sur l’identification des codes sources à publier et en mettant en place un système de veille pour l’ensemble des nouveaux traitements dans ce domaine (p. 19). Il en est de même pour le ministère de l’Intérieur (cf. [la feuille de route MI](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/7cd10fc7-11c2-4485-996c-d718c184efcf)) qui se charge de réaliser un inventaire des codes sources à ouvrir en priorité (p. 28) et à « [publier] des algorithmes répondant aux critères d’ouverture sur le site d’Etalab et sur les espaces open source » (p. 31).

Le ministère de la Justice (cf. [la feuille de route MJ](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/81d2c866-c2ba-4204-9f2c-a6da16423248)) met quant à lui activement en place une stratégie d’ouverture des codes sources (p. 18). Du côté du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance (cf. [la feuille de route MEFR](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/561b8f8f-9fe1-4d2e-8dbf-c4212b7f7d7f)), l’objectif est de rassembler autour d’une politique d’ouverture en se concentrant sur l’animation d’une communauté des données ouvertes et des codes sources (p. 20).

L’ouverture, la préservation et le partage des codes sources sont aussi des priorités pour le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (cf. [la feuille de route MESRI](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/be61f13d-06d6-40ea-87dd-df7b2918f2e2)). Ce dernier souhaite accroître et valoriser les ressources libres de l’enseignement supérieur (p. 13) ainsi que suivre l’ouverture des données et des codes de la recherche via le baromètre de la science ouverte (p. 15).

Pour finir, le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques (cf. [la feuille de route MTFP](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/03b43dc4-b92f-4d40-9b7e-598dcd61c420)) poursuit quant à lui le déploiement quotidien de la plateforme [code.gouv.fr](http://code.gouv.fr/) (p. 34) et s’engage parallèlement à ouvrir l’ensemble des codes sources de son périmètre ministériel (p. 34). Dans ce périmètre, et dans l’optique de piloter le plan d’action logiciels libres et de suivre l’avancement des engagements ministériels, les Services du Premier ministre (cf. [la feuille de route SPM](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/a1ce2c8e-54c4-4e24-aaaf-8f3b7620cf34)) se chargent de dresser un état des lieux des codes sources et de leur publication ainsi que d’organiser et systématiser leur référencement sur [code.gouv.fr](https://code.gouv.fr) (pp. 7-8).

# Les logiciels libres au coeur des politiques ministérielles

La mise en place du plan d’action s’inscrit dans les engagements ministériels et participe au renforcement de leur utilisation des logiciels libres au sein de chaque structure.

Le ministère de la Culture (cf. [la feuille de route MC](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/2332ad66-0344-4325-ba71-e65517318e22)) s’affirme comme acteur du développement de logiciels libres à travers le programme VITAM, destiné à « construire une offre de service complète, libre et ouverte à un large ensemble de partenaires institutionnels et privés en matière d’archivage numérique » (p. 22). Sa politique ministérielle s’engage aussi à favoriser l’utilisation des logiciels libres, y compris au niveau de ses opérateurs (p. 22). Le ministère insiste sur l’importance pour les communautés intéressées par la production et l’exploitation des données culturelles de se rassembler autour d’ateliers, de journées de rencontre, de conférences, de webinaires… et les invite notamment à rejoindre la communauté BlueHats. La DINUM a mis en ce sens à disposition [toutes les informations nécessaires](https://man.sr.ht/~etalab/logiciels-libres/espaces-communication-bluehats.md) sur les échanges avec d’autres agents publics libristes et la communauté BlueHats.

Du côté du ministère de la Transition Écologique (cf. [la feuille de route MTE](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/25f0f375-df81-4cc5-8eae-c277a729923f)), l’engagement pour l’utilisation des logiciels libres s’affirme via le renforcement de l’animation des plateformes régionales et des communautés de logiciels libres (pp. 23-24). Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion (cf. [la feuille de route MTEI](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/e9174d55-3ad6-4959-a40b-5818f829fd7f)) soulève finalement la question du lien communautaire et affirme sa volonté d’être en lien permanant avec le réseau BlueHats en ce qui concerne sa politique sur les logiciels libres et le partage des bonnes pratiques de développement (p.14).

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (cf. [la feuille de route MENJS](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/0b7e6089-9100-47ba-bc15-ea17013da4ed)) souhaite se lancer dans la conception d’un « Open Source Program Office » visant à fournir et à mutualiser des solutions, des ressources et des services dans le secteur de l’éducation (p. 16).

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (cf. [la feuille de route MESRI](https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/be61f13d-06d6-40ea-87dd-df7b2918f2e2)) poursuit également le déploiement d’une politique logiciels libres en encourageant leur production et leur usage, tel qu’Esup Portail (p.19), fortement utilisé au sein de la structure, et en accompagnant les agents publics producteurs de solutions. Le ministère demande également la prise en compte du socle interministériel de logiciels libres (SILL) dans la recherche de nouvelles solutions. L’utilisation de logiciels sous licence propriétaire devra être systématiquement justifée lorsqu’elle se fait au détriment de logiciels libres fonctionnellement comparables (p.18). Cette politique propose aussi la création d’un prix du logiciel libre de la recherche afin de « mettre en valeur et récompenser les équipes qui réalisent un travail exemplaire dans ce domaine et d’accroître la visibilité et la reconnaissance des logiciels comme contribution à la recherche » (p. 29).

Les actions et les engagements listés dans ces feuilles de route montrent à la fois la diversité des enjeux et la variété des approches ministérielles, toutes contribuant à la réussite du [plan d’action logiciels libres et communs numériques](https://communs.numerique.gouv.fr/plan-action-logiciels-libres-et-communs-numeriques/).




A posts/partenariat-pour-un-gouvernement-ouvert-quels-engagements-autour-des-logiciels-libres.md => posts/partenariat-pour-un-gouvernement-ouvert-quels-engagements-autour-des-logiciels-libres.md +52 -0
@@ 0,0 1,52 @@
---
title: "Partenariat pour un gouvernement ouvert : quels engagements autour des logiciels libres ?"
description: Le 17 décembre 2021, la ministre de la transformation et de la fonction publiques, Amélie de Montchalin, a présenté le 3ème plan d’action national du Partenariat pour un gouvernement ouvert.
date: 2022-02-03
image: /img/posts/pgo-visuel.png
layout: post
tags: bluehats
---

Le 17 décembre 2021, la ministre de la transformation et de la fonction publiques, Amélie de Montchalin, a présenté le 3ème plan d’action national du Partenariat pour un gouvernement ouvert.

Le gouvernement s’est positionné autour de **6 engagements** : la priorité est donnée à l’ouverture, à la transparence et à l’inclusivité des futures politiques publiques, à la réponse aux crises sanitaire et écologique ainsi qu’à l’ouverture vers l’Europe et l’international.

Le pôle logiciels libres souligne pour vous quelques engagements relatifs à l’ouverture des codes sources et à la place des logiciels libres et des communs numériques au sein des administrations.

# Une politique européenne pour les communs numériques

Dans une perspective de mutualisation des ressources et des moyens à l’échelle européenne, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères s’engage à déployer une politique européenne de soutien aux communs numériques durant la Présidence française de l’Union européenne (cf. [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 6). L’objectif est de donner « la possibilité aux utilisateurs de préférer aux grands fournisseurs de services en ligne des solutions collaboratives et dont ils assureront la gouvernance ». Cette valorisation sera une priorité pour 2022 et le MEAE espère qu’un budget de plusieurs millions d’euros pourra être consacré au développement de communs numériques européens.

<blockquote>
« L’Internet doit être libre, ouvert, unique et sûr pour permettre l’émancipation des utilisateurs et la concurrence saine nécessaire au développement économique de tous les acteurs. »
</blockquote>

<blockquote>
MEAE, Liasse des engagements, p. 6.
</blockquote>

Dans le prolongement de cet engagement, le MEAE a affirmé sa volonté de poursuivre l’amélioration continue du logiciel libre Open Terms Archive (cf. [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 10), projet initié en septembre 2020 et a fait l’objet d’un [atelier BlueHats](https://communs.numerique.gouv.fr/ateliers/open-terms-archive/). Ce commun numérique est un outil libre et ouvert de suivi et d’archivage des évolutions des conditions générales d’utilisation des grands fournisseurs de services en ligne.

# Les logiciels libres pour la science ouverte

Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation s’engage dans une politique d’ouverture en s’impliquant pour un enseignement supérieur plus transparent et une science plus ouverte (cf. [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 146). Cette mesure se traduit notamment par la mise en place d’une politique spécifique aux logiciels libres au sein du MESRI et de l‘ESRI dès 2022.

# code.gouv.fr : un service clef pour l’ouverture des codes sources

La Direction interministérielle du numérique et le Ministère de la Transformation et de la Fonction publiques annoncent des engagements forts pour l’ouverture des codes sources du secteur public et l’utilisation de logiciels libres dans les administrations.

Le premier concerne par la mise en oeuvre de la plateforme [code.gouv.fr](https://code.gouv.fr) (cf. [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 166). Inaugurée en novembre 2021, elle permet d’identifier et de suivre les codes sources publiés par les administrations et vise à favoriser l’apport de contributions extérieures.

<blockquote>
« Code.gouv.fr renforce la transparence de l’information, permet à la société civile de plus facilement cibler des codes sources auxquels elle veut contribuer et engage l’administration sur la qualité des codes sources qu’elle publie et utilise dans ses services. »
</blockquote>

<blockquote>
MTFP, [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 166
</blockquote>
	
La DINUM s’est aussi engagée à favoriser l’appropriation des résultats de l’action publique par les citoyens (cf. [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 158) en poursuivant le déploiement d’un baromètre spécifique, agissant comme instrument de transparence. Publié en janvier 2021 et actualisé trimestriellement, ce baromètre a pour objectif de montrer l’avancée concrète des réformes prioritaires du gouvernement et de permettre « une meilleure compréhension, lisibilité et transparence de l’action publique ». Dans le cadre de son développement est prévue la création d’un commun numérique, libre et réutilisable.

Enfin, la DINUM s’engage à s’appuyer sur le logiciel libre pour renforcer l’attractivité de l’État-employeur auprès des talents du numérique avec l’organisation des ateliers BlueHats mis en place depuis 2019 (cf. [Liasse des engagements](https://www.modernisation.gouv.fr/files/2021-12/Liasse%20des%20engagements%203e%20plan%20d%27action%20national%20Partenariat%20pour%20un%20gouvernement%20ouvert_0.pdf), p. 164). Il s’agit d’ateliers techniques auxquels peuvent participer tous les agents publics souhaitant partager leur expertise et expérience sur les logiciels libres. L’objectif est de donner une visibilité sur les actions menées par les administrations autour des logiciels libres et d’amplifier leur impact sur les structures publiques et la société civile.

Les engagements ministériels dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert montrent les ambitions de la France sur les sujets de la souveraineté et de l’utilisation d’outils transparents et efficaces pour répondre aux besoins spécifiques des administrations et des citoyens. Ces actions rassemblent l’ensemble de l’écosystème et s’ouvrent progressivement aux pays européens dans une vision de mutualisation des ressources numériques.

M posts/posts.json => posts/posts.json +2 -1
@@ 1,5 1,6 @@
{
  "tags": [
    "posts"
  ]
  ],
  "layout": "layouts/post.njk"
}

A posts/rencontres-sur-les-enjeux-du-logiciel-libre-dans-la-recherche-ouvrir-et-promouvoir-les-codes-sources-produits-par-la-recherche.md => posts/rencontres-sur-les-enjeux-du-logiciel-libre-dans-la-recherche-ouvrir-et-promouvoir-les-codes-sources-produits-par-la-recherche.md +32 -0
@@ 0,0 1,32 @@
---
title: "Rencontres sur les enjeux du logiciel libre dans la recherche : ouvrir et promouvoir les codes sources produits par la recherche"
description: "Le groupe de travail Logiciels libres du comité pour la science ouverte et le pôle logiciels libres d’Etalab vous convient à une série de trois rencontres en janvier et février 2022 sur les enjeux d’ouverture et de valorisation des codes sources de la recherche."
date: 2021-11-02
image: /img/posts/floss-esr-2022.png
layout: post
tags: bluehats
---

Le [groupe de travail Logiciels libres](https://www.ouvrirlascience.fr/logiciels-libres-et-open-source) du comité pour la science ouverte et le pôle logiciels libres d’Etalab vous convient à une série de trois rencontres en janvier et février 2022 sur les enjeux d’ouverture et de valorisation des codes sources de la recherche.

Il s’agira de :

- Réunir les acteurs, les réseaux et les communautés concernés par ces problématiques.
- Échanger et de prendre en considération les différentes perspectives des participants.
- Initier collectivement des pistes d’actions, des outils adaptés aux besoins de l’écosystème concerné.

# Trois dates clefs à retenir

- **Vendredi 14 janvier** de 9h à 12h30 (en ligne) – Atelier #1 : Contribution à la production de codes sources en recherche : quelles pratiques, quels enjeux ?
- **Vendredi 21 janvier** de 9h à 12h30 (en ligne) – Atelier #2 : Soutenir les logiciels libres de la recherche : de la maturation à la valorisation.
- **Jeudi 3 février** de 14h à 17h30 (en ligne) – Atelier #3 de convergence : Ouverture et valorisation : pistes d’actions au sein de l’ESR.

Ces rencontres, ainsi que le « [prix science ouverte logiciel libre de la recherche](https://www.ouvrirlascience.fr/prix-science-ouverte-du-logiciel-libre-de-la-recherche/) », visent à mobiliser, étendre et structurer une communauté du logiciel libre dans la recherche et l’enseignement supérieur.

Si vous ou votre service / réseau n’êtes pas encore inscrit et souhaitez tout de même participer à la facilitation des ateliers, vous pouvez nous contacter à cette adresse : floss-esr@data.gouv.fr.

# En savoir plus

Consultez une présentation détaillée des rencontres et du contexte de leur mise en œuvre dans ce document.

Si vous avez des questions ou souhaitez participer à la facilitation des ateliers, vous pouvez nous contacter : floss-esr@data.gouv.fr.

M utiliser/index.md => utiliser/index.md +29 -7
@@ 9,7 9,7 @@ eleventyNavigation:
<div class="fr-grid-row fr-grid-row--gutters">

  <div class="fr-highlight">
    <p>Vous souhaitez référencer dans le SILL un logiciel libre utilisé dans votre administration ? <a href="mailto:logiciels-libres@data.gouv.fr">Contactez-nous !</a></p>
    <p>Vous souhaitez référencer dans le SILL un logiciel libre utilisé dans votre administration ? <a href="https://sill.etalab.gouv.fr">Inscrivez-vous !</a></p>
    <p>Vous souhaitez référencer une solution libre dans le catalogue GouvTech ? <a href="https://catalogue.numerique.gouv.fr">C'est ouvert !</a></p>
  </div>



@@ 17,11 17,14 @@ eleventyNavigation:
    <div class="fr-card fr-enlarge-link">
      <div class="fr-card__body">
	<h2 class="fr-card__title">
	  <a href="https://sill.etalab.gouv.fr" class="fr-card__link">Socle interministériel de logiciels libres</a>
	  <a href="https://code.gouv.fr/#/sill" class="fr-card__link">Le socle interministériel de logiciels libres (SILL)</a>
	</h2>
	<p class="fr-card__desc">
	  Le catalogue de référence des logiciels libres utilisés dans l'administration.
	</p>
	<p>
	  Le SILL est publié depuis 2012 : chaque logiciel présent est utilisé par au moins une administration.  En tant qu'agent public inscrit au SILL, vous pouvez solliciter les référents de chaque logiciel qui pourront répondre à vos questions et vous aider dans l'appropriation de ces solutions.
	</p>
      </div>
    </div>
  </div>


@@ 30,10 33,13 @@ eleventyNavigation:
    <div class="fr-card fr-enlarge-link">
      <div class="fr-card__body">
	<h2 class="fr-card__title">
	  <a href="https://catalogue.numerique.gouv.fr/catalogue?distribution=Logiciel%20libre" class="fr-card__link">Les solutions libres dans le catalogue GouvTech</a>
	  <a href="https://sill.etalab.gouv.fr" class="fr-card__link">Testez les logiciels du SILL depuis votre navigateur</a>
	</h2>
	<p class="fr-card__desc">
	  Des solutions numériques libres proposées par des entreprises et des associations à tout le secteur public.
	  Embarquement immédiat !
	</p>
	<p class="fr-card__desc">
	  Vous n'avez pas de distribution GNU/Linux sous la main mais souhaitez savoir à quoi ressemblent les dernières versions de LibreOffice, Firefox ou d'autres logiciels du SILL ?  En tant qu'agents publics, vous pouvez créer un compte sur le site de gestion du SILL et y tester directement des logiciels.
	</p>
      </div>
    </div>


@@ 43,10 49,13 @@ eleventyNavigation:
    <div class="fr-card fr-enlarge-link">
      <div class="fr-card__body">
	<h2 class="fr-card__title">
	  <a href="/communs/" class="fr-card__link">Recourir et contribuer à des communs numériques</a>
	  <a href="https://catalogue.numerique.gouv.fr/catalogue?distribution=Logiciel%20libre" class="fr-card__link">Les solutions libres dans le catalogue GouvTech</a>
	</h2>
	<p class="fr-card__desc">
	  Le plan d'action encourage le recours à des communs numériques, suivez ce lien pour en apprendre plus.
	  Des solutions numériques libres proposées par des entreprises et des associations à tout le secteur public.
	</p>
	<p class="fr-card__desc">
	  Le catalogue GouvTech propose des logiciels ou des services en ligne, libres et non libres, référencés par les éditeurs et fournisseurs de service.
	</p>
      </div>
    </div>


@@ 56,7 65,7 @@ eleventyNavigation:
    <div class="fr-card fr-enlarge-link">
      <div class="fr-card__body">
	<h2 class="fr-card__title">
	  <a href="marches-interministeriels-support-expertise-logiciels-libres" class="fr-card__link">Marchés interministériels support et expertise à l'usage des logiciels libres</a>
	  <a href="marches-interministeriels-support-expertise-logiciels-libres" class="fr-card__link">Les marchés interministériels support et expertise à l'usage des logiciels libres</a>
	</h2>
	<p class="fr-card__desc">
	  La Direction Générale des Finances Publiques est pilote de deux marchés interministériels à l’usage des logiciels libres. Ces deux marchés ont pour objet de couvrir l’ensemble du cycle de vie d’un logiciel libre au sein du système d'information.


@@ 64,5 73,18 @@ eleventyNavigation:
      </div>
    </div>
  </div>
  
  <div class="fr-col-12 fr-col-md-6">
    <div class="fr-card fr-enlarge-link">
      <div class="fr-card__body">
	<h2 class="fr-card__title">
	  <a href="/communs/" class="fr-card__link">Recourir et contribuer à des communs numériques</a>
	</h2>
	<p class="fr-card__desc">
	  Le plan d'action encourage le recours à des communs numériques, suivez ce lien pour en apprendre plus.
	</p>
      </div>
    </div>
  </div>

</div>