~bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public

2dd78d399d3638729412866f10197029ad89c8ad — Bastien 3 years ago ed95a7a
README.org: Ajout d'une proposition
1 files changed, 17 insertions(+), 15 deletions(-)

M README.org
M README.org => README.org +17 -15
@@ 27,7 27,7 @@
   enjeux du logiciel libre.

8. Encourager le secteur de la l'enseignement supérieur et recherche à
   détecter et soutenir les futures « pépites » libres développées sur
   détecter et soutenir les futures « pépites » libres développées sur
   fonds publics (e.g. [[https://scikit-learn.org][scikit-learn]]).

9. Mettre en place un portail unique pour toutes les publications liées


@@ 38,7 38,7 @@

11. "Financer le déploiement, la maintenance et les évolutions
    d'instances de frama* et autres services libres au service de
    l'administration et des citoyens, notamment outils « transverses »
    l'administration et des citoyens, notamment outils « transverses »
    (ex: matomo, sentry, captchas, nextcloud...) Et sensibiliser à
    l'utilisation de ces services." ([[https://twitter.com/revolunet/status/1284129025074626560][via Twitter]])



@@ 104,7 104,7 @@
    pour la consolidation des briques open source essentielles.

28. Développer en open sources des applications clefs pour la
    souveraineté des SI du secteur public :
    souveraineté des SI du secteur public :

    - authentification à 2 facteurs
    - captcha (aller au-delà de [[https://github.com/etalab/tchatcha][tchatcha]])


@@ 135,7 135,7 @@
    description claire des différences entre les versions.

34. Initier les composants cœur de l’Etat plateforme avec des licences
    avec obligation de réciprocité pour éviter toute enclosure future :
    avec obligation de réciprocité pour éviter toute enclosure future :
    - Prise de rendez-vous
    - Application de notification de l’usager
    - Outil de preuve de géolocalisation pour différents usages


@@ 147,7 147,7 @@
    situations d’urgence.

36. Publication des algorithmes cœur utilisés par l’Etat pour
    permettre de les améliorer : quel est l’algorithme de matching
    permettre de les améliorer : quel est l’algorithme de matching
    d’empreintes digitales ? de reconnaissance faciale ? de
    reconnaissance des véhicules ? de lecture automatique de plaques ?
    etc.


@@ 166,8 166,8 @@

40. [Quid du côté des collectivités territoriales?]  Via [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/2][ces suggestions]].

41. Créer un espace dédié au « code moche », dans l'ESR et/ou dans
    l'administration publique en général : un endroit où publieraient
41. Créer un espace dédié au « code moche », dans l'ESR et/ou dans
    l'administration publique en général : un endroit où publieraient
    ceux qui souhaiteraient trouver des relecteurs sans être jugés sur
    la qualité du code qu'ils écrivent, avec une revue bienveillante
    par les pairs.


@@ 178,17 178,17 @@
    serait une API permettant d'envoyer des fichiers en =.docx= pour
    recevoir en retour une version en =.odt= (voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/3][cette suggestion]].)

43. « [Créer] trois nouveaux corps de fonctionnaires. Un corps de
43. « [Créer] trois nouveaux corps de fonctionnaires. Un corps de
    catégorie B (pour les techniciens informatique), un corps de
    catégorie A (pour les programmeurs) et un corps de catégorie A+
    (pour le management). Ces corps appartiendraient à la fonction
    publique d'État et seraient rattachés à un niveau
    interministériel, à la DINUM par exemple. » (Voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/1][la proposition]].)
    interministériel, à la DINUM par exemple. » (Voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/1][la proposition]].)

44. Contribuer à la maintenance de projets libres utilisés dans le
    secteur public, de trois façons : (1) détacher des agents du
    secteur public à la maintenance d'un projet open source ; (2)
    employer le programmeur du logiciel libre ; (3) un modèle de
    secteur public, de trois façons : (1) détacher des agents du
    secteur public à la maintenance d'un projet open source ; (2)
    employer le programmeur du logiciel libre ; (3) un modèle de
    subvention faisant secteur public et acteurs du logiciel libre
    pour financer des développeurs travaillant sur des projets libres
    utilisés dans le secteur public.  (Voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/1][la proposition]].)


@@ 196,12 196,14 @@
45. Créer des passerelles entre la recherche publique appliquée (en
    informatique) et l'administration, par exemple en permettant à
    universités et instituts de recherche de détacher des chercheurs
    appliqués dans l'administration pour expérimenter une innovation
    (voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/1#issuecomment-694267053][ce commentaire]]).
    appliqués dans l'administration pour expérimenter une innovation.
    (Voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/1#issuecomment-694267053][ce commentaire]]).

46. Trouver les bonnes façons d'éviter que les bons personnels
    techniques soient promus en mauvais manager : soit en donnant plus
    techniques soient promus en mauvais manager : soit en donnant plus
    de perspectives de promotion aux personnels techniques en tant que
    tels, soit renforçant les formations au management.  Le modèle
    des entreprises techn des États-Unis peut inspirer. (Voir [[https://github.com/bzg/politique-logiciels-libres-secteur-public/issues/1#issuecomment-694390022][ce
    commentaire]].)

47. Financer des licornes du logiciel libre.