~antoinentl/t

63dfd2ec3e80dc3e091d1053903f27405fc19e0e — antoinentl 3 months ago c6a5e10
rev: reformulations à la marge, précisions formelles, et ajout concernant les procédés techniques de l'édition
M content/p/01/01-01.md => content/p/01/01-01.md +1 -0
@@ 85,6 85,7 @@ Pour reprendre les mots d'Amaranth Borsuk, "il est essentiellement une interface
Nous accédons à de l'information via cette interface, que ce livre soit en papier, affiché sur un écran à encre électronique tenu dans la main ou sur un écran d'ordinateur portable.

{{< definition type="definition" intitule="Livre" id="livre" >}}
Le livre est un artefact éditorial clos, il est le résultat d'un travail d'écriture et d'édition, de création ou de réflexion, un objet physique (par exemple imprimé) ou numérique (un fichier ou un flux) maniable voir malléable.
Le livre est un concept.
C'est un objet qui délimite un texte, dont la forme et le format sont pluriels.
Il s'agit d'un artefact produit selon des procédés complexes qui évoluent depuis plusieurs siècles.

M content/p/01/01-03.md => content/p/01/01-03.md +26 -19
@@ 24,18 24,18 @@ The last passage from Japan (Shimoda) to Canada (Victoria) took 51 days, and it 

_Busy Doing Nothing_ {{< cite "bellum_busy_2021" >}} est un livre écrit et édité par Rekka Bellum et Devine Lu Linvega en 2020 pour les versions numériques et 2021 pour la version imprimée : il s'agit du journal de bord de leur traversée en bateau de l'océan Pacifique entre le Japon et le Canada entre juin et juillet 2020 pendant 51 jours.
D'abord écrit dans un carnet manuscrit, ce journal de bord a été transcrit sur le site web de Hundred Rabbits — le nom du duo que forme les deux auteurs — en 2020 {{< cite "rabbits_north_2020" >}} puis édité sous forme de livre numérique aux formats EPUB et PDF en février 2021.
Ces deux dernières versions comportent des ajouts significatifs : des corrections et des ajustements importants dans le texte, des illustrations supplémentaires, et une section additionnelle dédiée à la nourriture stockée sur le bateau et à des recettes.
Ces deux dernières versions comportent des ajouts significatifs : des corrections et des ajustements importants dans le texte, des illustrations supplémentaires, et une section avec des contenus additionnels — concernant la nourriture stockée sur le bateau et plusieurs recettes.
En décembre 2021 une édition imprimée est proposée, comportant les mêmes contenus que les versions PDF et EPUB.
Ce _livre_ existe ainsi sous deux versions différentes et quatre formats.
Une version originale, ou _non éditée_ : une page web {{< cite "rabbits_north_2020" >}} comportant la transcription du journal de bord avec quelques photos du voyage et du carnet manuscrit (pour les illustrations).
Une version augmentée : un texte original corrigé et augmenté, avec des contenus supplémentaires : au format EPUB : un livre numérique pour des liseuses à encre électronique ; au format PDF : un livre numérique paginé pour tout type de dispositif informatique ; enfin au format imprimé : un livre imprimé vendu via la plateforme d'impression à la demande Lulu.com.
Une version augmentée en un texte original corrigé et augmenté, avec des contenus supplémentaires : au format EPUB : un livre numérique pour des liseuses à encre électronique ; au format PDF : un livre numérique paginé pour tout type de dispositif informatique ; enfin au format imprimé : un livre imprimé vendu via la plateforme d'impression à la demande Lulu.com.

{{< figure type="figure" src="busy-doing-nothing-01.jpg" legende="Photographie de la couverture de l'édition imprimée du livre _Busy Doing Nothing_" >}}

{{< figure type="figure" src="busy-doing-nothing-02.jpg" legende="Photographie des pages intérieures 45 et 46 de l'édition imprimée du livre _Busy Doing Nothing_" >}}

La version imprimée est un livre au format A5 et au dos collé d'environ 250 pages.
Trois sections constituent le texte : une introduction, le journal de bord avec une conclusion, la liste des mets conservés sur le bateau et des recettes.
Trois sections constituent le texte : une introduction, le journal de bord avec une conclusion, des contenus additionnels avec la liste des mets conservés sur le bateau et des recettes.
La version EPUB conserve la même structure.

Ce projet éditorial a une autre spécificité : les sources de la version augmentée sont disponibles en tant que code sur un dépôt Git sur la plateforme SourceHut {{< cite "rabbits_north_2023" >}}, accessible librement.


@@ 46,15 46,18 @@ L'objectif de cette mise à disposition des sources est de montrer comment le li

Il faut expliquer ici la démarche globale de Rekka Bellum et Devine Lu Linvega, qui constituent le collectif Hundred Rabbits, ainsi que le processus d'édition.
Rekka Bellum{{< n >}}[https://kokorobot.ca/site/rek.html](https://kokorobot.ca/site/rek.html){{< /n >}} se définit comme écrivain et dessinateur, et Devine Lu Linvega{{< n >}}[https://wiki.xxiivv.com/site/devine_lu_linvega.html](https://wiki.xxiivv.com/site/devine_lu_linvega.html){{< /n >}} comme développeur, artiste et musicien.
Le duo vit sur un bateau de 10 mètres de long, et a adopté un mode de vie et de création adapté à cette contrainte : peu d'énergie disponible ; nécessité de pouvoir travailler pendant plusieurs jours ou semaines sans connexion internet ; disposer d'outils résistants et en créer ; ne pas dépendre de plateformes centralisées pour développer, diffuser et sauvegarder leurs créations.
Le duo vit sur un bateau de 10 mètres de long, et a adopté un mode de vie et de création adapté à cette contrainte : peu d'énergie disponible ; nécessité de pouvoir travailler pendant plusieurs jours ou semaines sans connexion internet ; sélectionner ou créer des outils résistants ; être autonomes vis-à-vis des plateformes centralisées pour développer, diffuser et sauvegarder leurs créations.
Ce mode de vie est radical, dans le sens où il est complet et total.
Les créations — programmes et contenus — créés par Hundred Rabbits reflètent cela avec justesse et pertinence.
Les créations — programmes et contenus — créés par Hundred Rabbits sont le reflet de ces choix, elles donnent à voir un positionnement écologique, politique ou éthique.
Le livre _Busy Doing Nothing_ participe aussi de cette démarche de constituer un environnement dédié à la création tout en respectant ce mode de vie.

{{< citation ref="rabbits_mission_2021" >}}
We founded Hundred Rabbits with the goal of building a platform that could enable us to dedicate our time to the creation of free & open-source software such as Grimgrains (http://grimgrains.com) and orca (https://100r.co/site/orca.html), as well as contribute to the open-source projects of others.
{{< /citation >}}

Le duo adopte un positionnement politique global en faveur de la maîtrise de leur environnement de création et de l'ouverture, en s'engageant dans des communautés autour du logiciel libre ou _open source_ — à la fois à travers le développement de leurs projets personnels et aussi en contribuant à d'autres initiatives.
Cela pose la question de la soutenabilité économique d'une telle démarche, les modalités de ce que nous pourrions qualifier de _modèle économique_ sont décrites par la suite.

Le livre a été conçu en deux phases distinctes : la transcription du journal manuscrit sur le site web, puis l'édition de ce texte et la production des artefacts correspondants.
La page web présentant la transcription a été écrite directement au format HTML, ce document est versionné dans un dépôt Git sur la plateforme GitHub{{< n >}}[https://github.com/hundredrabbits/100r.co/blob/main/site/north_pacific_logbook.html](https://github.com/hundredrabbits/100r.co/blob/main/site/north_pacific_logbook.html){{< /n >}}, ce qui permet de naviguer dans l'historique des modifications voire de proposer des corrections.
L'aspect formel de cette version HTML est simple, les entrées du journal sont représentées sous forme de cellules d'un grand tableau.


@@ 62,25 65,29 @@ Après cette page web, les deux formats numériques EPUB et PDF ont été produi
Une même source, un fichier au format Markdown, est à l'origine des deux fichiers.
L'édition a donc été réalisée dans cet espace de balises légères, et versionné avec Git : le dépôt GitHub nous apprend qu'il y a eu 77 commits entre décembre 2020 et novembre 2021 {{< cite "rabbits_north_2023" >}}.
La conversion de la source vers les formats EPUB et PDF est réalisée avec Pandoc, un convertisseur de langages de balisage que nous décrivons plus longuement par la suite{{< renvoi chapitre="4" section="4" >}}, ainsi que (Xe)LaTeX{{< renvoi chapitre="3" section="3" >}} pour la production du PDF, et Calibre pour la conversion du fichier EPUB au format MOBI — un format proche de l'EPUB mais pour les liseuses Kindle d'Amazon.
La version PDF téléchargeable en ligne — commercialisée, voir plus loin — est censée être la même que la version imprimée disponible sur la plateforme Lulu.com.
La version PDF téléchargeable en ligne — commercialisée, voir plus loin — est la même que la version imprimée disponible sur la plateforme Lulu.com.
Le format PDF pour la version imprimée suit le même processus de production.
Les versions numériques sont produites selon les principes du _single source publishing_, soit le fait de produire plusieurs artefacts à partir d'une source unique{{< renvoi chapitre="4" section="4" >}}.
Une correction dans le fichier source est donc reportée dans tous les fichiers de sortie.

Les outils de fabrication choisis pour ce travail éditorial sont à l'image de la démarche globale du collectif Hundred Rabbits, simples, maîtrisés, dépouillés, résilients.
La phrase "Go slow and fix things" se retrouve sur plusieurs des sites et plateformes des deux artistes.
Le collectif Hundred Rabbits n'utilise pas les logiciels habituels, des logiciels de publication assistée par ordinateur comme InDesign, préférant maîtriser les différents programmes nécessaires à la fabrication et — en partie — à la production des différents artefacts.
L'affirmation "Go slow and fix things" se retrouve sur plusieurs des sites et plateformes des deux artistes.
Le collectif Hundred Rabbits n'utilise pas les logiciels habituels, tels que des logiciels de publication assistée par ordinateur comme InDesign, préférant maîtriser les différents programmes nécessaires à la fabrication et — en partie — à la production des différents artefacts.
Lors d'une conférence en novembre 2022 Devine explique ce positionnement par rapport aux outils en général et à l'informatique en particulier :

{{< citation ref="rabbits_weathering_2023" lang="en" >}}
As a disclaimer, all that I am writing now is very naive. I draw, and I make music, when I started doing research I didn't have the vocabulary to find what I was looking for. I didn't know what virtual machines were, I didn't know what compilers were either. I had a vague idea of what programming was. I had written Swift and Objective C, but had no conception of how it actually tied to processors. It seemed like I was learning a service, the same way I was learning "To Photoshop". It wasn't like learning a skill, you don't learn to draw when you use Photoshop, you learn how to operate within the confines of someone else's playground, and when that rug is pulled from underneath you, there's nothing you can say or do, and you never really understood how it worked in the first place so you can't really replicate it.
{{< /citation >}}

Ce livre est auto-édité, puisque ce sont les mêmes personnes qui écrivent, éditent et diffusent l'ouvrage dans ses différentes formes.
Hundred Rabbits opère un changement de paradigme en refusant de recourir à des "services" et en construisant la majorité des outils utiles à leurs créations, ou en tout cas en acquérant une maîtrise des logiciels et des programmes dûment sélectionnés.
Les efforts nécessaires pour parvenir à ce degré d'autonomie sont importants, et nous pouvons noter ici que cela implique au moins des compétences spécifiques, un temps dédié à l'apprentissage des différentes briques technologiques, et une curiosité considérable.
Ces éléments sont compatibles avec le mode de vie adopté par le duo, et semblent difficilement envisageables dans le cas d'une structure classique — comme une maison d'édition.

Ce livre est auto-édité, ce sont en effet les mêmes personnes qui écrivent, éditent et diffusent l'ouvrage dans ses différentes formes.
Les versions numériques sont vendues via la plateforme Itch.io, et la version imprimée via la plateforme Lulu.com, mais la publication ainsi que la diffusion dépendent entièrement de Rekka Bellum et de Devine Lu Linvega.
Cette démarche autonome repose sur plusieurs prérequis : le duo dispose d'une communauté active qui suit leurs activités via différents canaux ; Hundred Rabbits dispose de ses propres outils de communication comme son site web, sa lettre d'information ou une présence sur des réseaux sociaux (principalement le réseau fédéré Mastodon en 2023) ; et ils sont présents sur Patreon, plateforme de financement sur laquelle plus de 200 personnes contribuent financièrement à leurs projets (avec ou sans contrepartie).
L'option de l'auto-édition, dans ce contexte, se comprend amplement : Hundred Rabbits dispose des outils de diffusion et de communication pour que le livre puisse être connu et acheté.
Hundred Rabbits est en soi déjà une structure d'édition, certes plus habituée aux jeux vidéos qu'au livre, mais qui a construit sa légitimité depuis plusieurs années.
L'option de l'auto-édition, dans ce contexte, se comprend amplement : Hundred Rabbits dispose des outils de diffusion et de communication pour que le livre puisse être connu et acheté, et il n'y a pas de volonté de leur part d'intégrer les circuits classiques du livre — en accord avec leur position politique déjà évoquée.
Hundred Rabbits est en soi déjà une structure d'édition, certes plus habituée au jeu vidéo qu'au livre, mais qui a construit sa légitimité depuis plusieurs années.
Cette légitimité est une légitimité _au-dessus_ pour reprendre la catégorisation d'Emmanuel Cardon {{< cite "cardon_a_2015" >}}, puisqu'elle est construite avec des communautés identifiées qui permettent au collectif Hundred Rabbits d'être reconnu, de faire autorité{{< n >}}Ce terme lui-même ne serait pas reconnu comme légitime par le collectif, tant les deux artistes construisent ou contribuent à des communautés qui ne reposent pas sur des principes verticaux.{{< /n >}}.
Pour prendre la mesure de cette légitimité nous pouvons observer trois facteurs quantitatifs : le nombre de personnes abonnées aux comptes Mastodon de Devine Lu Linvega (11 400 en novembre 2023) et de Rekka Bellum (4 700 en novembre 2023), le nombre de personnes qui contribuent à leur Patreon (460 en novembre 2023, pour un revenu total de 1621$CAD par mois au même moment), et le nombre de personnes abonnées à leur profil Itch.io (plateforme sur laquelle ils mettent à disposition la majorité de leur création).
La démarche d'indépendance se comprend mieux en prenant en compte l'activité première du collectif, en effet le domaine du jeu vidéo est habitué depuis longtemps à se constituer autant en grandes structures qu'en petits îlots indépendants.


@@ 91,21 98,21 @@ Il y a ici une influence, voire une transposition, des pratiques dans le domaine

Ce livre est-il un livre ?
Nous posons cette question en raison de l'originalité de la démarche, comparée à des pratiques d'édition plus classiques.
Ce livre semble répondre, de façon formelle, à la définition que nous avons établie{{< appel identifiant="livre" >}} : _un artefact éditorial clos, résultat d'un travail d'écriture et d'édition, de création ou de réflexion, un objet physique (par exemple imprimé) ou numérique (un fichier ou un flux) maniable voire malléable_.
Autant papier que numérique, avec des formes classiques, ces artefacts ne présentent pas de spécificités particulières si ce n'est le goût de la simplicité.
Ce livre semble répondre, de façon formelle, à la définition que nous avons établie{{< appel identifiant="livre" >}} : un artefact éditorial clos, résultat d'un travail d'écriture et d'édition, de création ou de réflexion, un objet physique (par exemple imprimé) ou numérique (un fichier ou un flux) maniable voire malléable.
Ces artefacts ne présentent pas de spécificités particulières, si ce n'est le goût de la simplicité, autant dans les versions/formats papier ou numérique, et disposent de formes classiques.
Pourtant le livre se situe à la marge des espaces de publication majoritaires : il ne contient pas d'ISBN, il n'est référencé dans aucune base de données de librairies, aucun catalogue de bibliothèque, et non plus sur des plateformes du type Amazon.
Ce livre n'est identifiable que via les canaux de communication de Hundred Rabbits, ou très bien référencé sur la plateforme Itch.io.
Autant dire que l'objet, numérique ou matériel, se démarque des initiatives éditoriales habituelles par son affirmation d'être diffusé autrement.
Autant dire que l'objet éditorial se démarque des initiatives habituelles par son affirmation d'être diffusé autrement.

Nous constatons que Hundred Rabbits n'a tout simplement pas besoin de référencer ailleurs ce livre (et ses artefacts).
D'une part parce que le domaine du livre est probablement un _écosystème_ moins connu des deux protagonistes et que l'investir serait particulièrement chronophage, mais aussi parce qu'il est question de cohérence.
Rekka Bellum et Devine Lu Linvega adoptent des pratiques totalement imbriquées avec des principes de création, voir de vie.
D'une part parce que le domaine du livre est probablement un _écosystème_ moins connu des deux protagonistes et que l'investir serait particulièrement chronophage, mais aussi parce qu'il est question de choix politique et de cohérence.
Rekka Bellum et Devine Lu Linvega adoptent des pratiques totalement imbriquées dans des principes de création, voire de vie.
Le choix éditorial, fort, comprend autant ces questions de diffusion que les outils utilisés pour _fabriquer_ puis _produire_ le livre.
Diffuser soi-même un texte participe d'un même élan, élan créatif — qui peut aussi être qualifié de littéraire —, qui consiste aussi à ne pas accepter certains codes, notamment le fait de devoir être référencé en librairie, ou encore un fonctionnement basé sur un mode de rentabilité.
Diffuser soi-même un texte participe d'un même élan, élan créatif — qui peut aussi être qualifié de littéraire —, qui consiste également à refuser certains codes, notamment le fait de devoir être référencé en librairie, ou encore un fonctionnement basé sur un mode de rentabilité.
Hundred Rabbits construit d'autres conditions pour fabriquer et diffuser des livres.

_Busy Doing Nothing_ est un livre d'aujourd'hui.
Il porte la trace de sa fabrication, de l'intention éditoriale {{< cite "souchier_image_1998" >}} comme nous l'analysons dans un prochain chapitre{{< renvoi chapitre="2" section="2" >}}.
Si nous considérons les quatre artefacts que sont la page web, le fichier EPUB, le fichier PDF et le livre imprimé, nous pouvons comprendre comment ce livre a été pensé, quel a été l'acte éditorial de Rekka Bellum et Devine Lu Linvega.
Il porte la trace de sa fabrication, de l'intention éditoriale comme nous l'analysons dans un prochain chapitre{{< renvoi chapitre="2" section="2" >}}.
Si nous considérons les quatre artefacts que sont la page web, le fichier EPUB, le fichier PDF et le livre imprimé, nous pouvons comprendre comment ce livre a été pensé, quel a été l'acte éditorial de Rekka Bellum et de Devine Lu Linvega.
Le concept du livre, jusqu'ici considéré comme objet dans un écosystème, doit être confronté à un autre concept, plus proche des questions de fabrication et de technique : l'artefact.


M content/p/01/01-05.md => content/p/01/01-05.md +29 -23
@@ 10,25 10,27 @@ _build:
---

Pour illustrer la relation entre les concepts de livre et d'artefact, et pour épuiser l'expression d'"artefact éditorial", nous présentons en détail un livre édité par les Ateliers de \[sens public\], _Exigeons de meilleures bibliothèques_ de R. David Lankes.
Cette étude de cas permet d'une part de comprendre la dimension _artefactuelle_ du livre dans un contexte précis, d'autre part de définir _à nouveau_ ce qu'est un livre à travers une initiative originale, et enfin de faire le pont vers la question de la définition de l'édition, à la suite de celle du livre.
Cette étude de cas permet de comprendre la dimension _artefactuelle_ du livre dans un contexte précis, de définir _à nouveau_ ce qu'est un livre à travers une initiative originale, et enfin de faire le pont vers la question de la définition de l'édition, à la suite de celle du livre.

Notre implication dans les projets de cette structure d'édition — qui a précisément démarré avec ce livre — doit être soulignée, car elle revêt un intérêt particulier.
Comme expliqué dans l'introduction{{< renvoi chapitre="0" section="3" >}}, présenter des expérimentations auxquelles l'auteur de cette thèse a participé permet de relever de nombreuses problématiques difficiles à appréhender autrement.
Cette étude de cas, comme les quatre autres qui ponctuent les chapitres qui suivent, ne se veut pas objective mais une démarche _extime_ qui entend confronter les théories jusqu'ici présentées, afin de les épuiser dans un cas pratique tout en apportant un regard critique nécessaire.


### 1.5.1. Une structure collégiale

Les Ateliers de \[sens public\]{{< n >}}Aussi appelés "Ateliers" par la suite.{{< /n >}} sont nés du besoin de faire exister des textes ailleurs que dans la revue _Sens public_, de transformer des articles en monographie, de donner un nouvel éclat à des recherches et de créer une conversation.
Entre 2018, l'année de sa création, et le printemps 2023, la structure a publié 6 textes aux contenus et aux formats variés.

{{< citation ref="vitali-rosati_a_2018" >}}
Le principe de la collection est de proposer une forme de publication multiple en accès libre sur des sujets divers en sciences humaines et sociales qui correspondent aux orientations éditoriales de la revue [Arts et lettres, Histoire, Monde numérique, Philosophie, Politique et société, Sciences et environnement].
Le principe de la collection est de proposer une forme de publication multiple en accès libre sur des sujets divers en sciences humaines et sociales qui correspondent aux orientations éditoriales de la revue [Sens public (Arts et lettres, Histoire, Monde numérique, Philosophie, Politique et société, Sciences et environnement)].
{{< /citation >}}

Entre le _fork_ (nouvelle embranchement à partir d'une source commune) et le _spin off_ (projet dérivé), les Ateliers de \[sens public\] partagent plusieurs points communs avec la revue _Sens public_ : les sciences humaines et la philosophie, la question du numérique, la littérature en creux, la création d'un espace pour des collectifs, la question de la conversation, etc.
Et aussi, et surtout, la question de l'accès ouvert puisque les livres des Ateliers sont tous accessibles en libre accès, sans restriction.
Le libre accès est une façon d'appréhender et de diffuser la connaissance, et l'organisation même de la structure est en adéquation avec ce désir et cet acte d'ouverture.
Les décisions sont prises de façon collégiale, autour d'un noyau de chercheurs et de chercheuses à l'initiative du projet (comme Nicolas Sauret ou Servanne Monjour), une éditrice et des étudiants qui ont rejoint l'aventure éditoriale (comme Hélène Beauchef, Roch Delannay ou moi-même) ou des contributeurs experts (comme Marcello Vitali-Rosati ou Michael Sinatra).
Les décisions sont prises de façon collégiale, autour d'un noyau de chercheurs et de chercheuses à l'initiative du projet (comme Nicolas Sauret ou Servanne Monjour), une éditrice et des étudiants qui ont rejoint l'aventure éditoriale (comme Hélène Beauchef, Roch Delannay ou l'auteur de cette thèse) ou des contributeurs experts (comme Marcello Vitali-Rosati ou Michael Sinatra).
Ces choix et ces positionnements posent plusieurs questions, comme le financement des projets éditoriaux — dont les modalités d'implication des personnes qui y sont investies —, ainsi que la diffusion de ces productions dans un écosystème occupé majoritairement par des maisons d'édition au fonctionnement plus classiques ou par des presses universitaires rattachées à des universités.

La démarche des Ateliers de \[sens public\] est de repenser la façon d'éditer un livre, à travers plusieurs ouvrages dont nous pouvons donner quelques informations.
Le premier livre, _Facebook : L'école des fans_ est un recueil d'essais de Gérard Wormser à propos des réseaux (sociaux) et de l'effet de la place hégémonique de Facebook dans l'espace sociale et médiatique.


@@ 40,19 42,19 @@ Le dernier livre publié par les Ateliers, de Gilles Bonnet, Erika Fülöp et Ga

Ces livres reposent sur trois grands principes : le libre accès, ce qui signifie que les contenus sont accessibles sans restriction ; la publication multi-formats (PDF, EPUB, imprimé), voire multimodale avec une version web augmentée pour plusieurs titres ; la maîtrise de la diffusion avec le dépôt des versions sur le propre site web des Ateliers, qui ne dépend pas d'une structure tierce.
Le choix du libre accès se traduit par une licence Creative Commons (BY-SA, ce qui signifie que la parenté et le partage à l'identique sont obligatoires).
Il faut préciser qu'il ne s'agit pas uniquement d'un accès ouvert, qui se limite à l'accès des contenus : ici des modes de _réutilisation_ sont permis et encadrés.
Ensuite la publication multi-formats ou multimodale est une dimension importante pour un projet de publication de monographies.
Il faut préciser qu'il ne s'agit pas uniquement d'un accès ouvert, ici des modes de _réutilisation_ sont permis et encadrés.
Ensuite, la publication multi-formats ou multimodale est une dimension importante pour un projet de publication de monographies.
Les dispositions de lecture peuvent varier, et les Ateliers proposent plusieurs façons de lire leurs textes : en numérique avec une version _figée_ PDF qui peut également être imprimée, toujours en numérique avec une version _liquide_ EPUB pour les liseuses, et enfin une version imprimée pour des lectures hors écran.
La version imprimée est proposée via la plateforme Lulu.com en impression à la demande, procédé d'impression déjà évoqué{{< renvoi chapitre="1" section="2" h3="2" >}}.
Les livres plus récents sont disponibles en version web augmentée, il s'agit d'un site web qui comporte les mêmes contenus que les autres formats, avec des enrichissements comme des index, des glossaires, des médias (vidéos, images) ou des encarts additionnels.
Enfin les Ateliers disposent de leur propre plateforme, tous ces formats sont disponibles directement sur leur site web{{< n >}}[https://ateliers.sens-public.org](https://ateliers.sens-public.org){{< /n >}} sans intermédiaire (hormis Lulu.com pour le livre imprimé).

Le lien avec la revue _Sens public_ tient aussi dans la façon de produire les artefacts.
Dans le cas de la revue un _workflow_ éditorial a été mis en place dès 2016, cette chaîne d'édition a donné lieu à la création de l'éditeur de texte sémantique pour l'édition scientifique _Stylo_ {{< cite "vitali-rosati_ecrire_2020" >}}.
Le lien avec la revue _Sens public_ tient aussi dans la manière de produire les artefacts.
Dans le cas de la revue, un _workflow_ éditorial a été mis en place dès 2016 ; cette chaîne d'édition a donné lieu à la création de l'éditeur de texte sémantique pour l'édition scientifique _Stylo_ {{< cite "vitali-rosati_ecrire_2020" >}}.
Cette façon d'éditer des articles scientifiques a trois objectifs : disposer d'outils d'écriture et d'édition libres, contrairement aux traitements de texte propriétaires largement utilisés par la communauté scientifique, avec ce positionnement fort que les outils conditionnent notre écriture {{< cite "vitali-rosati_quest-ce_2020" >}} ; adopter une écriture et une édition sémantiques des textes ; générer simultanément plusieurs artefacts à partir d'une seule source, pour faciliter le travail d'édition et pour permettre une certaine horizontalité des interventions sur le texte.
_Stylo_ est autant une preuve de concept qu'un outil d'écriture et d'édition mis à la disposition de la communauté scientifique avec le soutien, notamment, d'Huma-Num — la très grande infrastructure de recherche en France.
Les Ateliers est une structure éditoriale qui a prolongé cette approche pour les livres.
Nous n'analysons pas ici le processus de _fabrication_ des Ateliers{{< renvoi chapitre="2" section="5" >}}, mais un livre en particulier, pour analyser en détail les artefacts ainsi que le travail d'édition numérique nécessaire.
Nous n'explicitons pas ici le processus de _fabrication_ des Ateliers{{< renvoi chapitre="2" section="5" >}}, mais un livre en particulier, pour analyser en détail les artefacts ainsi que le travail d'édition numérique nécessaire.


### 1.5.2. _Exigeons de meilleures bibliothèques_ : un livre emblématique


@@ 65,19 67,20 @@ L'édition augmentée est réalisée par Hélène Beauchef.
C'est donc un processus collectif (plusieurs personnes étaient impliquées) et collaboratif (le travail collectif a été réalisé de façon concertée) qui s'est déroulé.

Ce livre se démarque des précédents titres des Ateliers pour une raison principale : sa version web "augmentée" diffère des versions PDF, imprimée ou EPUB.
_Exigeons de meilleures bibliothèques_ est un livre emblématique des Ateliers, il s'agit d'une preuve de concept d'une édition numérique enrichie.
_Exigeons de meilleures bibliothèques_ est une preuve de concept d'une édition numérique enrichie.
Les ajouts sont de plusieurs natures, tant en termes de dispositifs de lecture que de contenu.
Des _outils du livre_ sont ajoutés, comme un glossaire et un index des noms propres, index qui comporte les renvois vers les occurrences dans les chapitres. La version EPUB ne comporte aucun des deux, et les versions PDF ou imprimée ne comportent que l'index des noms propres, sans renvoi cliquable pour le PDF.
Des _outils du livre_ sont ajoutés, comme un glossaire et un index des noms propres, index qui comporte les renvois vers les occurrences dans les chapitres.
La version EPUB ne comporte aucun des deux, et les versions PDF ou imprimée ne comportent que l'index des noms propres, sans renvoi cliquable pour le PDF.
Des outils de navigation permettent de parcourir les contenus sur la version web : accès aux chapitres via un menu, passage d'un chapitre à l'autre via des boutons/liens sur l'interface graphique, liens hypertextes dans le texte pour aller directement à une autre partie du texte.
Des enrichissements apparaissent au cours du texte et sont également regroupés dans un chapitre dédié.
Il s'agit de références bibliographiques supplémentaires, de liens hypertextes, d'images, de vidéos ; ces contenus sont identifiés et portent une mention précisant par qui ils ont été ajoutés.
Ils sont par ailleurs identifiés sous forme de bloc entre des paragraphes, visibles ou à dérouler, directement dans le flux du texte ou dans les marges.
Si le balisage des organismes et des lieux est réalisé mais non visible sur l'interface de lecture, il est possible de le découvrir dans le code source des pages web, ou dans les sources des contenus {{< cite "noauthor_lankes_2023" >}}.

Ce qui qualifie cette édition d'_enrichie_ tient donc aux éléments qui ne sont pas dans les versions EPUB ou PDF : des outils (avancés) du livre comme les glossaire ou index, des possibilités de navigation, et des contenus supplémentaires.
Cette qualification d'_édition enrichie_ tient aux éléments qui ne sont pas dans les versions EPUB ou PDF : des outils (avancés) du livre comme les glossaire ou index, des possibilités de navigation, et des contenus additionnels.
Ces enrichissements apportent des éléments supplémentaires par rapport au texte originel.
Ils donnent des informations additionnelles qui ne figurent pas ailleurs.
_Exigeons de meilleures bibliothèques_ est un livre emblématique des Ateliers, car il est le premier à être enrichi, et le premier à envisager des liens entre plusieurs formats ou versions possibles d'un même texte.
Ils donnent des informations complémentaires qui ne figurent pas ailleurs.
_Exigeons de meilleures bibliothèques_ est un livre emblématique des Ateliers car il est le premier du catalogue à être enrichi, et le premier à envisager des liens entre plusieurs formats ou versions possibles d'un même texte.

{{< figure type="figure" src="exigeons-01.jpg" legende="Capture d'écran de la version web du livre _Exigeons de meilleures bibliothèques_, chapitre 6" >}}



@@ 94,7 97,7 @@ Ce livre porte les conditions de sa fabrication : les différences entre la vers
### 1.5.3. Le livre en tant que hybridation

Ce livre est un exemple contemporain de ce qu'est un livre, parce qu'il correspond à la définition que nous avons établie, et parce qu'il est un cas d'hybridation — avec la co-existence et la relation entre les différents formats et versions.
Reprenons la définition du livre que nous avons établie{{< appel identifiant="livre" >}} : _un artefact éditorial clos, résultat d’un travail d’écriture et d’édition, de création ou de réflexion, un objet physique (par exemple imprimé) ou numérique (un fichier ou un flux) maniable voire malléable_.
Reprenons la définition du livre que nous avons établie{{< appel identifiant="livre" >}} : un artefact éditorial clos, résultat d’un travail d’écriture et d’édition, de création ou de réflexion, un objet physique (par exemple imprimé) ou numérique (un fichier ou un flux) maniable voire malléable.
Le livre des Ateliers, en tant que l'ensemble des artefacts (formats EPUB, PDF, web et imprimé), remplit ces critères : il est clos en termes de contenus, publié à une certaine date même s'il peut être mis à jour ; il y a eu un travail d'écriture et d'édition, et plus précisément plusieurs phases successives d'écriture et d'édition collectives ; c'est un texte traduit issu d'un texte original, avec des enrichissements sélectionnés et appliqués au texte ; il existe sous différents formats ; ces formats sont portables (imprimé et EPUB), maniables, répondant à des standards (web/HTML, EPUB) ou des normes (PDF), et malléables puisqu'il est possible d'adapter l'affichage aux dispositifs de lecture (web/HTML et EPUB).
_Exigeons de meilleures bibliothèques_ répond à notre définition mais présente toutefois une originalité, justement dans la multiplicité des formats, et avec cette forme augmentée.
Le livre est repensé dans cette expérimentation éditoriale, dans la _complémentarité_ des versions et dans la diversité des dispositifs de lecture.


@@ 103,27 106,30 @@ Cette complémentarité constitue une nouveauté qui peut être intégrée à no
Le concept d'hybridation, décrit par Alessandro Ludovico dans _Post-digital print_ {{< cite "ludovico_post-digital_2016" >}}, définit les relations qu'entretiennent d'une part plusieurs techniques de production et de diffusion éditoriales, et d'autre part plusieurs formats du fait de leur co-existence et de leur complémentarité.
La version web de _Exigeons de meilleures bibliothèques_ est complémentaire, par exemple, de la version imprimée.
Complémentaire en termes de contenus — les enrichissements de la version web — mais aussi en termes de dispositif de lecture — le format web ne nécessitant rien d'autre qu'un navigateur web, et le format papier n'ayant pas besoin d'un appareil électrique pour être lu.
Les deux _versions_ peuvent donc être consultées dans des contextes de lecture différents, elle co-existent et sont complémentaires.
Les deux _versions_ peuvent donc être consultées dans des contextes de lecture différents, elles co-existent et sont complémentaires.

En 2012 Alessandro Ludovico réalise une étude de nombreuses initiatives éditoriales afin de démontrer que le numérique apporte une dimension supplémentaire à l'édition.
Parmi ses exemples, celui de l'auteur américain Cory Doctorow est particulièrement illustratif.
Cory Doctorow propose des formats numériques gratuits (PDF, EPUB ou audio) et imagine plusieurs formes de livres imprimés, du format poche imprimé à la demande via la plateforme Lulu.com à la version plus luxueuse fabriquée par des artisans du livre, cette dernière étant produite en un nombre limité d'exemplaires.
Le livre numérique peut devenir un produit d'appel, gratuit, pour déclencher des ventes de livres imprimés.
Alessandro Ludovico place l'"impression postnumérique" comme l'horizon de l'hybridation, combinant la souscription, les complémentarités entre papier et numérique, l'utilisation de l'informatique pour la production ou encore les stratégies _cross media_.
Ainsi l'édition ne doit plus consister à _figer_ un texte pour pouvoir le placer dans un espace économique, mais aussi à étendre le contenu du livre et à anticiper des situations de lecture.
Alessandro Ludovico place l'"impression postnumérique" comme l'horizon de l'hybridation, combinant la souscription, la complémentarité entre papier et numérique, l'utilisation de l'informatique pour la production, ou encore l'adoption de stratégies _cross media_.
L'édition ne doit plus consister à _figer_ un texte pour pouvoir le placer dans un espace économique, mais aussi à étendre le contenu du livre et à anticiper des situations de lecture.
Alessandro Ludovico expose le concept d'hybridation comme l'association de processus de production et de diffusion éditoriaux, et comme la complémentarité des formes des artefacts — typiquement le livre imprimé et le livre numérique.

Pour reprendre un autre exemple déjà abordé, _Busy Doing Nothing_ du collectif Hundred Rabbits{{< renvoi chapitre="1" section="3" >}} est également un exemple d'hybridation des formats : la version paginée (PDF ou imprimée) est complémentaire en termes de contenus par rapport à la version web initiale.
Pour reprendre un autre exemple déjà abordé, _Busy Doing Nothing_ du collectif Hundred Rabbits{{< renvoi chapitre="1" section="3" >}} est également un exemple d'hybridation des formats : la version paginée (PDF ou imprimée) est complémentaire — en termes de contenus — de la version web initiale.
Ici le mouvement est inversé par rapport au livre de R. David Lankes, puisque le parcours éditorial — et expérimental — part du Web pour aller vers des formats comme le PDF et l'imprimé.
Comme les livres des Ateliers, _Busy Doing Nothing_ porte des principes forts : générer plusieurs artefacts dans un même projet éditorial ; constituer un environnement de diffusion autonome ; maîtriser les outils de production ; donner l'accès aux sources.
Quoi qu'il en soit, ce qui nous intéresse ici se déroule dans les étapes d'édition ou de fabrication.
Et comme le duo Hundred Rabbits, les Ateliers construisent leur propre environnement d'édition et de publication.
Cela nécessite un investissement important dans l'apprentissage des techniques et des technologies nécessaires à l'établissement d'une chaîne d'édition et aux outils de diffusion.
La dimension de recherche scientifique, comprenant un environnement académique, est une condition de faisabilité d'un tel projet qu'il serait certainement difficile à développer dans le cadre d'une structure éditoriale classique.
Les expérimentations des Ateliers peuvent toutefois être considérées comme des exemples dont peuvent s'inspirer d'autres initiatives.


### 1.5.4. Éditer et fabriquer

Pour qu'un livre soit considéré comme tel, faut-il aujourd'hui nécessairement une _hybridation_ ?
Un livre disponible dans un seul format ou version, ou imprimé sans équivalent numérique (enrichi ou non) est-il encore un livre ?
Il ne s'agit pas ici de porter un jugement sur des publications existantes, mais de constater les changements opérés au sein de structures qui éditent, qui font exister les textes, en prenant en compte différents contextes de lecture selon, justement, les types de contenus.
Un livre disponible dans un seul format ou une seule version, ou imprimé sans équivalent numérique (enrichi ou non), est-il encore un livre ?
Il ne s'agit pas ici de porter un jugement sur des publications existantes, mais de constater les changements opérés au sein de structures qui éditent, qui font exister les textes, en prenant en compte différents contextes de lecture selon les types de contenus.
Si un artefact éditorial peut faire émerger le processus à son origine, c'est le sens même de l'édition qui est également reconsidéré.

Le livre est un objet éditorial complexe, il est le résultat d'un travail d'écriture et d'édition, de création ou de réflexion.


@@ 133,11 139,11 @@ Le livre est maniable voire malléable.
Nous sommes parvenus à la définition du livre en tant que concept, objet, forme et artefact, en parcourant autant ses origines historiques, que les évolutions techniques nécessaires à son apparition et à son évolution, ou encore en étudiant des formes contemporaines et originales.
Penser le livre comme artefact n'est possible qu'à condition d'étudier des objets éditoriaux en établissant une filiation entre le livre et la technique.
Penser le livre comme artefact nous amène donc à observer le processus qui donne lieu au livre.
Durant ce premier chapitre nous n'avons ni défini ni étudié ce qu'est l'édition.
Durant ce premier chapitre nous n'avons ni défini ni étudié ce processus qu'est l'édition.

Enfin, les artefacts créés par les Ateliers sont issus d'un processus de _fabrication_.
Ce processus est décrit dans l'étude de cas du _Pressoir_, la chaîne d'édition des Ateliers{{< renvoi chapitre="2" section="5" >}}, et le concept de _fabrique_ est détaillé dans un chapitre suivant{{< renvoi chapitre="5" section="4" >}}.
Éditer, fabriquer : deux activités qui doivent être décrites et mises en relation.
Ce qui apparaît donc désormais comme nécessaire est l'établissement d'une définition de l'édition, acte de fabrication d'un texte et de ses artefacts.
Le chemin vers la définition d'une _fabrique d'édition_ passe par cette définition de l'édition.
Le chemin vers la définition d'une _fabrique d'édition_ passe par cette définition.


M content/p/02/02-01.md => content/p/02/02-01.md +19 -10
@@ 143,10 143,19 @@ L'édition est donc un phénomène, mais également un concept que justifient ce

### 2.1.3. Les trois fonctions de l'édition

Lorsqu'il s'agit d'expliquer ce qu'est précisément l'édition, en termes de procédé technique, les textes manquent.
Une approche historique est le plus souvent proposée, avec une distinction entre le travail sur le texte d'un auteur, la fabrication de l'objet livre, et sa vente ou sa mise à disposition auprès d'un tiers.
Une dissociation est alors réalisée entre un travail intellectuel jugé noble et une besogne technico-économique reléguée dans les manuels pour industriels du livre.
Détailler ce qu'est l'édition dans sa globalité et sa complexité semble compliqué.
Les procédés techniques d'édition disposent de nombreux ouvrages de documentation, abordant autant la réalisation d'un contrat d'édition, les systèmes de diffusion, la composition typographique, ou encore la compréhension du marché du livre.
Les rouages techniques et économiques sont expliqués dans des essais et des manuels, principalement pour répondre aux besoins pratiques des personnes œuvrant dans des structures d'édition.
Sans faire un recensement de ces références, nous pouvons noter plusieurs approches complémentaires.
Tout d'abord les _traités_ qui abordent toutes les facettes de cette activité au vingtième {{< cite "syndicat_national_de_ledition_monographie_1973" >}} ou au vingt-et-unième siècle {{< cite "schuwer_traite_2002" >}}, dans une perspective résolument économique.
Cela est particulièrement visible en constatant que ces ouvrages sont eux-mêmes édités par des regroupements professionnels de structures d'édition ou des professionnels de la profession.
Par ailleurs, c'est moins l'activité qui est alors définie, que la figure de l'"éditeur".
Un volet _théorique_ est parfois intégré en préambule, notamment sur la définition des _fonctions_ de cette figure, comme le propose Philippe Schuwer {{< cite "schuwer_traite_2002" "15-38" >}} : la découvrabilité, la fabrication et son financement, la diffusion/distribution, la promotion du fonds, et l'obligation de résultats.
Les enjeux économiques recouvrent alors le projet intellectuel et la dimension de constitution du savoir et sa nécessaire transmission.
À ce titre, l'entretien avec Éric Hazan {{< cite "hazan_pour_2016" >}} constitue un texte utile pour comprendre les tensions entre différents types de structures, en lien direct avec les diverses opérations techniques et le projet politique inhérent à toute activité éditoriale.
Enfin, d'autres ouvrages proposent un regard plus large sur les perspectives de l'édition partout dans le monde {{< cite "macvey_perspectives_1976" >}}, ou se concentrent sur les aspects essentiels {{< cite "dessauer_book_1989" >}} pour qui souhaitent _éditer_ — ou _auto-éditer_.

Nous retenons plus particulièrement un ouvrage qui porte un regard théorique sur l'édition en tant qu'activité, et ce autour de trois fonctions centrales, détaillant ce qu'est l'édition dans sa globalité et sa complexité.
Outre le fait que _L'édition à l'ère numérique_ place justement le numérique en son centre, Benoît Epron et Marcello Vitali-Rosati élaborent plusieurs théories sans faire de dissociation entre un travail intellectuel et un travail technico-économique :

{{< citation ref="epron_ledition_2018" page="6" >}}
L'édition peut être comprise comme un processus de médiation qui permet à un contenu d'exister et d'être accessible. On peut distinguer trois étapes de ce processus qui correspondent à trois fonctions différentes de l'édition : une fonction de choix et de production, une fonction de légitimation et une fonction de diffusion.


@@ 154,15 163,15 @@ L'édition peut être comprise comme un processus de médiation qui permet à un

En 2018 Benoît Epron et Marcello Vitali-Rosati proposent une définition claire, synthétique et structurée de ce qu'est l'activité d'édition.
"La fonction éditoriale" est ainsi un processus divisé en plusieurs étapes et fonctions, centrée autour de la "médiation" : le travail sur le texte et l'artefact ; la reconnaissance accordée à l'acte et à la personne qui édite, puis appliquée à l'objet culturel ; et la transmission de cet objet dans un espace économique, marchand ou non.
Ce qui nous semble déterminant dans cette définition — détaillée sur plusieurs pages dans l'ouvrage _L'édition à l'ère numérique_ {{< cite "epron_ledition_2018" "6-10" >}} — est le fait de prendre en considération autant le texte que l'artefact final, de signifier l'importance de la légitimation et enfin de ne pas omettre le rôle de médiateur du livre.
Ce qui nous semble déterminant dans cette définition — détaillée sur plusieurs pages dans l'ouvrage _L'édition à l'ère numérique_ {{< cite "epron_ledition_2018" "6-10" >}} — est le fait de prendre en considération autant le texte que l'artefact final, de signifier l'importance de la légitimation, et enfin de ne pas omettre le rôle de médiateur du livre.

Autre distinction décisive réalisée par Benoît Epron et Marcello Vitali-Rosati, celle qui sépare clairement l'instance éditoriale et la maison d'édition.
Si les maisons d'édition ont, depuis l'invention de l'imprimerie à caractères mobiles, été les principales instances éditoriales, ce n'est plus forcément le cas depuis l'avènement du Web.
L'édition n'est plus une activité réservée aux maisons d'édition qui, traditionnellement, sont à l'origine des livres et de leur diffusion.
Plusieurs exemples attestent de ce phénomène, et notamment la naissance de plateformes d'autoédition ou de publication en ligne sans présence de réelle instance éditoriale — les personnes déposant leurs textes n'étant contraintes que par des conditions générales d'utilisation.
Autre distinction décisive et inédite réalisée par Benoît Epron et Marcello Vitali-Rosati, la séparation entre l'instance éditoriale et la maison d'édition.
Si les maisons d'édition ont, depuis l'invention de l'imprimerie à caractères mobiles, été les principales instances éditoriales, ce n'est plus forcément le cas depuis l'avènement du Web, l'édition n'est plus une activité qui leur est réservée.
Plusieurs exemples attestent de ce phénomène, et notamment la naissance de plateformes d'autoédition ou de publication en ligne sans figure d'éditeur ou d'éditrice.
Les fonctionnalités de ces plateformes, ainsi que leurs conditions générales d'utilisation, constituent alors peut-être de nouvelles formes d'instances éditoriales.

Nous considérons l'édition comme un _processus_ dont sont issus des artefacts très divers, tant en termes d'objets (produits) que de formes (fabriquées), comme nous l'avons vu précédemment{{< renvoi chapitre="1" section="2" >}}.
L'édition, en tant que processus, n'est pas une activité monosémique, il faut prendre en compte une diversité des pratiques, comme il existe une variété de formes du livre.
L'édition, en tant que processus, n'est pas une activité monosémique, il faut prendre en compte la diversité des pratiques, comme il existe une grande variété de formes du livre.


### 2.1.4. Des éditions

M content/p/02/02-05.md => content/p/02/02-05.md +1 -1
@@ 206,7 206,7 @@ Comme GitHub, très populaire depuis le début des années 2010, GitLab est comm
GitLab est un logiciel libre disponible sous forme de service (payant) à l'adresse gitlab.com mais aussi sous différentes distributions (avec plusieurs types de licences associées) qui peuvent être installées sur un serveur.
Ces installations indépendantes de gitlab.com sont appelées des _instances_.
Les Ateliers, après avoir utilisé l'instance de Framasoft{{< n >}}Framasoft est une association française dont l'objet principal est la promotion et la diffusion du logiciel libre, incluant la mise à disposition d'infrastructures utilisant de tels logiciels et respectueuses des données privées.{{< /n >}}, déposent désormais les versions de ses textes sur celle d'Huma-Num — pour le moment en accès restreints.
GitLab, en plus de stocker et d'afficher les versions (et donc les _commits_), propose des fonctionnalités qui ne sont pas comprises dans Git, fonctionnalités qui se retrouvent sur d'autres plateformes ou logiciels comme GitHub, Forgejo/Gitea, Codeberg, Sourcehut ou Bitbucket (pour n'en citer que quelques-uns).
GitLab, en plus de stocker et d'afficher les versions (et donc les _commits_), propose des fonctionnalités qui ne sont pas comprises dans Git, fonctionnalités qui se retrouvent sur d'autres plateformes ou logiciels comme GitHub, Forgejo/Gitea, Codeberg, SourceHut ou Bitbucket (pour n'en citer que quelques-uns).
Parmi ces fonctionnalités nous pouvons mentionner l'affichage des fichiers et des commits dans un navigateur web, un affichage de l'historique des _commits_ sous forme de graphe, un éditeur de texte (et même parfois un environnement de développement intégré ou IDE en anglais), un gestionnaire de tickets, un gestionnaire de demandes de fusion (_merge requests_ ou _pull requests_) et un dispositif de déploiement/intégration continu.

Les pratiques d'édition des Ateliers se sont structurées autour des fonctionnalités de Git et de GitLab, nous en donnons ici quelques exemples.

M content/p/05/05-03.md => content/p/05/05-03.md +1 -1
@@ 10,7 10,7 @@ _build:
---

Comment une structure d'édition intègre-t-elle des pratiques d'édition _sans logiciels_ ?
Pour répondre à cette question nous analysons une chaîne d'édition mise en place et utilisée par la maison d'édition C&F Éditions{{< n >}}L'auteur de cette thèse a réalisé plusieurs prestations de production de livres numériques au format EPUB en 2017 et 2018 pour C&F Éditions. Antoine Fauchié a également été membre du comité des Rencontres internationales de Lure aux côtés de Nicolas Taffin en 2014 et 2015.{{< /n >}}.
Pour répondre à cette question nous analysons une chaîne d'édition mise en place et utilisée par la maison d'édition C&F Éditions{{< n >}}L'auteur de cette thèse a réalisé plusieurs prestations de production de livres numériques au format EPUB en 2017 et 2018 pour C&F Éditions, sans pour autant participer aux projets présentés dans cette étude de cas. Antoine Fauchié a également été membre du comité des Rencontres internationales de Lure aux côtés de Nicolas Taffin en 2014 et 2015.{{< /n >}}.
Cette étude de cas aborde une situation concrète de production éditoriale qui se passe de logiciel, qui s'en _libère_ — ou tout du moins qui décompose un processus d'habitude entièrement dépendant d'_un_ logiciel — avec toutes les implications que cela peut avoir : maîtrise du flux de composition éditoriale, indépendance vis-à-vis de logiciels propriétaires, création d'outils typographiques sur mesure, temps nécessaire à l'adaptation ou au développement de bibliothèques de code, nouvelles modélisations éditoriales, gestion de dettes techniques, etc.

Nous présentons tout d'abord la démarche globale de C&F Éditions{{< n >}}Dans la suite de l'étude de cas nous utilisons indistinctement les formulations "C&F" et "C&F Éditions".{{< /n >}}, tant en termes de catalogue (titres, collections, thématiques) que de vision de l'édition (notamment sur le droit d'auteur), passage indispensable pour comprendre les choix opérés depuis 2003.

M data/02.json => data/02.json +5 -0
@@ 28,6 28,7 @@
  {"id":"crozat_scenari_2007","author":[{"family":"Crozat","given":"Stéphane"}],"citation-key":"crozat_scenari_2007","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-212-12150-6","ISSN":"1764-9943","issued":{"date-parts":[["2007"]]},"language":"français","number-of-pages":"xix+200","publisher":"Eyrolles","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Scenari: la chaîne éditoriale libre","title-short":"Scenari","type":"book"},
  {"id":"darnton_gens_1992","accessed":{"date-parts":[["2023",3,16]]},"author":[{"family":"Darnton","given":"Robert"},{"family":"Revellat","given":"Marie-Alyx"}],"citation-key":"darnton_gens_1992","event-place":"Paris","ISBN":"978-2-7381-0162-4","issued":{"date-parts":[["1992"]]},"language":"Français","number-of-pages":"302","publisher":"Éditions Odile Jacob","publisher-place":"Paris","section":"302 pages : illustrations ; 22 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Gens de lettres, gens du livre","type":"book"},
  {"id":"derrida_grammatologie_1967","accessed":{"date-parts":[["2023",11,14]]},"author":[{"family":"Derrida","given":"Jacques"}],"citation-key":"derrida_grammatologie_1967","collection-title":"Collection \"Critique\"","event-place":"Paris","issued":{"date-parts":[["1967"]]},"language":"Français","number-of-pages":"445","publisher":"Éditions de Minuit","publisher-place":"Paris","section":"445 pages","source":"WorldCat Discovery Service","title":"De la grammatologie","type":"book"},
  {"id":"dessauer_book_1989","author":[{"family":"Dessauer","given":"John P."}],"citation-key":"dessauer_book_1989","event-place":"New York","ISBN":"978-0-8264-0446-6","issued":{"date-parts":[["1989"]]},"language":"Anglais","number-of-pages":"260","publisher":"Continuum","publisher-place":"New York","section":"260 p. : ill. ; 23 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Book Publishing: a Basic Introduction","title-short":"Book publishing","type":"book"},
  {"id":"dominici_overview_2014","archive":"https://www.tug.org/TUGboat/tb35-1/tb109dominici.pdf","author":[{"family":"Dominici","given":"Massimiliano"}],"citation-key":"dominici_overview_2014","container-title":"TUGboat","issue":"1","issued":{"date-parts":[["2014"]]},"language":"en","page":"44–50","source":"Google Scholar","title":"An overview of Pandoc","type":"article-journal","volume":"35"},
  {"id":"epron_ledition_2018","abstract":"Le numérique est en train de remodeler l’ensemble du processus de production du savoir, de validation des contenus et de diffusion des connaissances. En cause : l’émergence de nouveaux outils et de nouvelles pratiques d’écriture et de lecture, mais aussi un changement plus global que l’on pourrait qualifier de culturel.\nLes éditeurs ont posé en termes tantôt apocalyptiques tantôt technophiles un grand nombre de questions, notamment sur l’avenir du livre, les modes d’accès à la connaissance, la légitimation des contenus en ligne et les droits d’auteur. Cet ouvrage propose un état des lieux de l’impact effectif des mutations technologiques sur l’édition, à partir de trois fonctions principales des instances éditoriales : la production des contenus, leur circulation et leur légitimation.\nCet ouvrage combine une approche académique de compréhension des modèles, une observation empirique des pratiques et usages et une analyse des logiques stratégiques déployées dans ce secteur.","archive":"Cairn.info","author":[{"family":"Epron","given":"Benoît"},{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"citation-key":"epron_ledition_2018","collection-title":"Repères","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-7071-9935-5","issued":{"date-parts":[["2018"]]},"language":"FR","number-of-pages":"128","publisher":"La Découverte","publisher-place":"Paris, France","title":"L’édition à l’ère numérique","type":"book"},
  {"id":"eyrolles_les_2009","accessed":{"date-parts":[["2023",2,23]]},"author":[{"family":"Eyrolles","given":"Serge"}],"citation-key":"eyrolles_les_2009","collection-title":"Lettres no 3850","edition":"1re éd","event-place":"Paris","issued":{"date-parts":[["2009"]]},"language":"Français","number-of-volumes":"1 online resource.","publisher":"Presses universitaires de France","publisher-place":"Paris","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Les 100 mots de l'édition","type":"book"},


@@ 41,6 42,7 @@
  {"id":"fourmentraux_disnovation_2017","abstract":"Image d’ouverture Arham Bartholl, Dead Drops https://deaddrops.com/dead-drops À quoi servent les outils numériques et qui servent-ils ? Peut-on en faire autre chose que ce pour quoi ils ont été prévus ? L’utilisateur peut-il reprendre un certain pouvoir face à des solutions techniques de plus en plus complexes et formatées dans des objectifs marchands ? Dans la perspective d’une théorie critique de la technique (Feenberg 2014), les outils numériques sont souvent perçus comme des outils de ra...","accessed":{"date-parts":[["2020",4,18]]},"author":[{"family":"Fourmentraux","given":"Jean-Paul"}],"citation-key":"fourmentraux_disnovation_2017","container-title":"Techniques & Culture. Revue semestrielle d’anthropologie des techniques","DOI":"10.4000/tc.8535","ISBN":"9782713227073","ISSN":"0248-6016","issue":"67","issued":{"date-parts":[["2017"]]},"language":"fr","license":"Tous droits réservés","number":"67","page":"280-285","publisher":"Les éditions de la Maison des sciences de l’Homme","source":"journals.openedition.org","title":"Disnovation: Archéologie de quelques dispositifs médiactivistes low tech","type":"article-journal","URL":"http://journals.openedition.org/tc/8535"},
  {"id":"genette_introduction_1979","author":[{"family":"Genette","given":"Gérard"}],"citation-key":"genette_introduction_1979","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-02-005310-5","ISSN":"0032-2024","issued":{"date-parts":[["1979"]]},"language":"français","number-of-pages":"89","publisher":"Éditions du Seuil","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Introduction à l'architexte","type":"book"},
  {"id":"goody_raison_1979","abstract":"À partir de recherches entreprises “ sur le terrain ” pour comprendre le fonctionnement de sociétés du Nord du Ghana, le professeur Jack Goody qui enseigne actuellement l’anthropologie sociale à l’université de Cambridge, se demande si l’on peut parler d’une spécificité de la pensée écrite.\nÀ l’encontre de la tradition qui considère généralement la parole comme le lieu de la vérité, Jack Goody se demande comment la linguistique – la science du langage parlé – peut exister sans l’écriture, étant entendu qu’écrire ce n’est pas seulement noter la parole mais aussi en découper et en abstraire les éléments. Reprenant ainsi les analyses de Jacques Dérida dans De la grammatologie, l’auteur montre que la langue parlée est déjà une écriture dans la mesure où elle nécessite un ton, une ponctuation – ce qui le conduit à soutenir que la parole dans son contenu comme dans son statut marque toujours des références multiples à l’écrit.\nIl étudie ensuite, à partir d’exemples empruntés à Durkheim et à Mauss, mais aussi à Griaule et à Needham, les transformations que l’on fait subir à la parole et plus généralement à toute information par la transcription écrite sous la forme de tableau de correspondances entre parties du monde, parties du corps etc., ce qui a conduit toute une tradition ethnologique, dont le mouvement structuraliste et notamment Lévi-Strauss, à supposer que la pensée sauvage obéit à des contraintes logiques qui sont en fait, en grande partie, le produit de techniques de transmission et de transcription de la pensée.\nPrendre conscience que le savoir écrit des sociétés sans écriture, cela ne va pas de soi, c’est ce que montre Jack Goody : parce qu’ils se posent peu la question, les ethnologues, pour connaître la pensée sauvage, commencent souvent par la domestiquer.\n\n‑‑‑‑‑ Table des matières ‑‑‑‑‑\n\nAvant-propos – Préface – 1. Évolution et communication – 2. Des intellectuels dans les sociétés sans écriture – 3. Écriture, esprit critique et progrès de la connaissance – 4. Écriture et classification ou l’art de jouer sur les tableaux – 5. Qui contient une liste – 6. Selon la formule – 7. Recette, prescription, expérimentation – 8. Retour au grand partage","accessed":{"date-parts":[["2016",11,8]]},"author":[{"family":"Goody","given":"Jack"}],"citation-key":"goody_raison_1979","collection-title":"Le sens commun","ISBN":"978-2-7073-0240-3","issued":{"date-parts":[["1979"]]},"number-of-pages":"272","publisher":"Les Editions de Minuit","title":"La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage","type":"book"},
  {"id":"hazan_pour_2016","abstract":"Un auteur, un maquettiste, un correcteur, un imprimeur, un diffuseur : il faut tous ces acteurs – souvent des actrices, du reste – pour « aboutir à un livre », avec comme metteur en scène celui qui porte le nom d’éditeur. Ce sont ces personnages, ce sont ces étapes que raconte ce livre – non dans l’abstraction universitaire mais en se fondant sur une aventure longue de près de vingt ans, celle de La Fabrique. Une aventure semée d’hésitations et de cahots, de rencontres précieuses et d’hostilités sournoises, mais toujours guidée par le souci collectif de subvertir l’ordre établi. (4e de couverture)","author":[{"family":"Hazan","given":"Éric"},{"family":"Moret","given":"Ernest"}],"citation-key":"hazan_pour_2016","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-35872-083-0","issued":{"date-parts":[["2016"]]},"language":"français","publisher":"La Fabrique éditions","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Pour aboutir à un livre","type":"book"},
  {"id":"jeanneret_dispositif_2005","author":[{"family":"Jeanneret","given":"Yves"}],"citation-key":"jeanneret_dispositif_2005","container-title":"La société de l'information: glossaire critique","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-11-005774-7","issued":{"date-parts":[["2005"]]},"language":"fr","page":"50-51","publisher":"Documentation française","publisher-place":"Paris, France","title":"Dispositif","type":"chapter"},
  {"id":"jeanneret_lenonciation_2005","abstract":"Yves Jeanneret et Emmanuel Souchier proposent, dans ce texte1, une perspective synthétique à partir d'un ensemble de recherches individuelles et collectives menées depuis plusieurs années sur la façon dont se créent et se propagent les formes du texte sur Internet. Si l'on annonce perpétuellement un bouleversement de l'édition par l'arrivée du « numérique », cette annonce masque, paradoxalement, la pratique éditoriale en jeu dans les médias informatisés eux-mêmes, plus qu'elle ne l'éclairé. En effet, le discours sur ces bouleversements, obsédés par le flux, l'immatérialité et la spontanéité, ne prend pas assez au sérieux les médiations éditoriales, effectives et puissantes, qui s'opèrent par l'informatique, l'interface, le réseau et le logiciel. C'est à cette analyse que les auteurs s'emploient, à partir de la notion d'énonciation éditoriale, qu'Emmanuel Souchier avait proposée dans son mémoire d'habilitation à diriger les recherches en 1998.","accessed":{"date-parts":[["2019",12,18]]},"author":[{"family":"Jeanneret","given":"Yves"},{"family":"Souchier","given":"Emmanuël"}],"citation-key":"jeanneret_lenonciation_2005","container-title":"Communication & Langages","DOI":"10.3406/colan.2005.3351","issue":"1","issued":{"date-parts":[["2005"]]},"language":"fre","license":"free","page":"3-15","source":"www.persee.fr","title":"L'énonciation éditoriale dans les écrits d'écran","type":"article-journal","URL":"https://www.persee.fr/doc/colan_0336-1500_2005_num_145_1_3351","volume":"145"},
  {"id":"kay_personal_1977","author":[{"family":"Kay","given":"Alan"},{"family":"Goldberg","given":"Adele"}],"citation-key":"kay_personal_1977","container-title":"Computer","DOI":"10.1109/C-M.1977.217672","ISSN":"0018-9162","issue":"3","issued":{"date-parts":[["1977"]]},"source":"WorldCat Discovery Service","title":"Personal Dynamic Media","type":"article-journal","volume":"10"},


@@ 49,6 51,7 @@
  {"id":"lefort_travail_1986","accessed":{"date-parts":[["2023",5,5]]},"author":[{"family":"Lefort","given":"Claude"}],"citation-key":"lefort_travail_1986","collection-number":"103","collection-title":"Collection Tel","event-place":"Paris","ISBN":"978-2-07-070563-4","issued":{"date-parts":[["1986"]]},"language":"Français","number-of-pages":"782","publisher":"Gallimard","publisher-place":"Paris","section":"782 pages","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Le travail de l'oeuvre Machiavel","type":"book"},
  {"id":"leroi-gourhan_geste_1964","author":[{"family":"Leroi-Gourhan","given":"André"}],"citation-key":"leroi-gourhan_geste_1964","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-226-01728-4","issued":{"date-parts":[["1964"]]},"language":"français","number-of-pages":"323+285","number-of-volumes":"2","publisher":"Éditions Albin Michel","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Le geste et la parole","type":"book"},
  {"id":"lorusso_liquider_2021","author":[{"family":"Lorusso","given":"Silvio"}],"citation-key":"lorusso_liquider_2021","container-title":"Tèque","DOI":"10.3917/tequ.001.0010","issue":"1","issued":{"date-parts":[["2021"]]},"language":"fr","page":"10-57","title":"Liquider l'utilisateur","type":"article-journal"},
  {"id":"macvey_perspectives_1976","accessed":{"date-parts":[["2024",2,29]]},"archive":"http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35366527p","citation-key":"macvey_perspectives_1976","editor":[{"family":"Macvey","given":"Sheila"},{"family":"Altbach","given":"Philip Geoffrey"}],"event-place":"États-Unis d'Amérique","ISBN":"978-0-669-99564-0","issued":{"date-parts":[["1976"]]},"language":"en","number-of-pages":"283","publisher":"Lexington books","publisher-place":"États-Unis d'Amérique","section":"XII-283 p. ; 24 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Perspectives on Publishing","type":"book"},
  {"id":"mailloux_definition_1980","abstract":"The application of AACR 2 will have a considerable impact on the fields of library science and bibliography. The present article attracts special attention to the glossary presented as an annex and more particularly on the definition of the terminology of edition which it gives. The author reviews the main confusion surrounding the definition of edition, and he proposes different solutions which are based on the strict application of the definitions given in AACR 2. He insists on a return to the basic principle of printing i.e. typographical composition, by editors, bibliographers and cataloguers.","accessed":{"date-parts":[["2023",2,23]]},"author":[{"family":"Mailloux","given":"Pierre"}],"citation-key":"mailloux_definition_1980","container-title":"Documentation et bibliothèques","container-title-short":"documentation","DOI":"10.7202/1054264ar","ISSN":"0315-2340, 2291-8949","issue":"1","issued":{"date-parts":[["1980"]]},"language":"fr","page":"29-34","publisher":"Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)","source":"www.erudit.org","title":"La définition de l’édition et les AACR 2","type":"article-journal","URL":"https://www.erudit.org/en/journals/documentation/1980-v26-n1-documentation04143/1054264ar/abstract/","volume":"26"},
  {"id":"margantin_mots_2009","abstract":"Le mot « crise » en cache un autre – encore qu’à peine  : le mot « violence ». La violence est sur toutes les lèvres. Comme une tentation  ? Ce n’est pas impossible  ; comme une inquiétude  ? Ce n’est pas douteux. L’inquiétude est que de l’une résulte l’autre. La violence, la plupart la redoutent  : le gouvernement, bien sûr  ; les médias aussi qui sont toujours de tous les gouvernements  ; une bonne partie de l’opinion enfin (selon qu’elle lui mesure ce qu’elle a à y perdre). Une autre partie la « comprend », du moins en comprendrait-elle la possibilité (c’est ce que les sondages lui font dire). Mais la tentation  ? Une chose est sûre  : personne n’en appelle plus à elle. Le mot, la chose ont été une fois pour toutes bannis. Du moins le sont-ils d’un monde sur lequel tout le monde s’accorde à très peu près – ne s’accorderaient-ils pas toutefois sur les moyens de répondre aux crises qu’il traverse (l’accuseraient-ils même d’aller de crise en crise). Il semble donc qu’aux yeux du plus grand nombre, si ce n’est de tous, la violence ne soit plus possible ni permise, ne serait-ce que parce qu’il ne saurait y avoir d’autre monde que celui-ci.","accessed":{"date-parts":[["2023",5,5]]},"author":[{"family":"Margantin","given":"Laurent"}],"citation-key":"margantin_mots_2009","container-title":"Lignes","container-title-short":"Lignes","DOI":"10.3917/lignes.029.0095","event-place":"Paris","ISSN":"0988-5226","issue":"2","issued":{"date-parts":[["2009"]]},"language":"fr","page":"95-103","publisher":"Éditions Lignes","publisher-place":"Paris","source":"Cairn.info","title":"Des mots dangereux. Que peut une parole insurrectionnelle ?","type":"article-journal","URL":"https://www.cairn.info/revue-lignes-2009-2-page-95.htm","volume":"29"},
  {"id":"martin_histoire_1988","accessed":{"date-parts":[["2023",3,16]]},"author":[{"family":"Martin","given":"Henri-Jean"},{"family":"Delmas","given":"Bruno"},{"family":"Chaunu","given":"Pierre"}],"citation-key":"martin_histoire_1988","collection-title":"Collection Histoire et décadence","event-place":"Paris","ISBN":"978-2-262-00616-7","issued":{"date-parts":[["1988"]]},"language":"Français","number-of-pages":"518","publisher":"Librairie académique Perrin","publisher-place":"Paris","section":"518 pages ; 26 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Histoire et pouvoirs de l'écrit","type":"book"},


@@ 64,11 67,13 @@
  {"id":"saemmer_litterature_2019","accessed":{"date-parts":[["2020",4,18]]},"archive":"http://books.openedition.org/pressesenssib/10141","author":[{"family":"Saemmer","given":"Alexandra"}],"citation-key":"saemmer_litterature_2019","collection-title":"La Boîte à outils","container-title":"Connaître et valoriser la création littéraire numérique en bibliothèque","editor":[{"family":"Queyraud","given":"Franck"}],"event-place":"Villeurbanne, France","ISBN":"978-2-37546-105-1","issued":{"date-parts":[["2019"]]},"page":"28-39","publisher":"Presses de l’Enssib","publisher-place":"Villeurbanne, France","source":"OpenEdition Books","title":"La littérature informatique, un art du dispositif","type":"chapter"},
  {"id":"sauret_revue_2020","abstract":"Si l’on s’accorde à dire que les outils numériques ont modifié en profondeur nos pratiques d’écriture et de lecture, l’influence que ces nouvelles pratiques exercent sur les contenus d’une part, et sur la structuration de notre pensée d’autre part, reste encore à déterminer.\n\nC’est dans ce champ d’investigation que s’inscrit cette thèse, qui questionne la production des connaissances à l’époque numérique : le savoir scientifique aurait-il changé en même temps que ses modalités de production et de diffusion ? Je traiterai ce sujet à travers le prisme de la revue savante en lettres et sciences humaines, dont le modèle épistémologique, encore attaché au support papier, se voit profondément questionné par le numérique dans sa dimension technique aussi bien que culturelle. Je fais l’hypothèse que les modalités d’écriture en environnement numérique sont une opportunité pour renouer avec les idéaux de conversation scientifique qui présidaient l’invention des revues au 17eme siècle. La thèse propose une réflexion en trois temps, articulée autour de trois conceptions de la revue : la revue comme format, comme espace et, tel que je le propose et le conceptualise, comme collectif.\n\nLa revue comme format, d’abord, émerge directement de la forme épistolaire au 17eme, favorisant alors la conversation au sein d’une communauté savante dispersée. Mais les limites conceptuelles du format nous invite à considérer la revue davantage comme un media. Pour penser alors sa remédiation, je montrerai que cette conversation trouve son incarnation contemporaine dans le concept d’éditorialisation. La revue comme espace, ensuite, où s’incarnait jusque-là l’autorité scientifique, fait émerger de nouvelles possibilités conversationnelles, en raison des glissements de la fonction éditoriale des revues et de leurs éditeurs dans l’espace numérique. Enfin, la revue comme collectif émerge d’une écriture processuelle, en mouvement, propre à l’environnement numérique. Un des enjeux de cette thèse réside dans la mise en évidence des dynamiques collectives d’appropriation et de légitimation. En ce sens, la finalité de la revue est peut-être moins la production de documents que l’éditorialisation d’une conversation faisant advenir le collectif.\n\nAu plan méthodologique, cette thèse a la particularité de s’appuyer sur une recherche-action ancrée dans une série de cas d’étude et d’expérimentations éditoriales que j’ai pu mener en tant que chercheur d’une part, et éditeur-praticien d’autre part. La présentation des résultats de cette recherche-action, ainsi que leur analyse critique, fournissent la matière des concepts travaillés dans la thèse.","author":[{"family":"Sauret","given":"Nicolas"}],"citation-key":"sauret_revue_2020","event-place":"Montréal, Canada","genre":"Thèse de doctorat","issued":{"date-parts":[["2020"]]},"language":"fr","publisher":"Université de Montréal","publisher-place":"Montréal, Canada","title":"De la revue au collectif : la conversation comme dispositif d’éditorialisation des communautés savantes en lettres et sciences humaines","type":"thesis","URL":"https://these.nicolassauret.net"},
  {"id":"schiffrin_ledition_1999","author":[{"family":"Schiffrin","given":"André"}],"citation-key":"schiffrin_ledition_1999","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-913372-02-3","issued":{"date-parts":[["1999"]]},"language":"français","number-of-pages":"94","publisher":"La Fabrique éditions","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"L'édition sans éditeurs","translator":[{"family":"Luxembourg","given":"Michel"}],"type":"book"},
  {"id":"schuwer_traite_2002","accessed":{"date-parts":[["2024",1,21]]},"archive":"https://www.cairn.info/traite-pratique-d-edition--9782765408253.htm","author":[{"family":"Schuwer","given":"Philippe"}],"citation-key":"schuwer_traite_2002","event-place":"Paris","ISBN":"978-2-7654-0825-3","issued":{"date-parts":[["2002"]]},"language":"Français","number-of-pages":"655","publisher":"Éditions du Cercle de la librairie","publisher-place":"Paris","section":"655 pages","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Traité pratique d'édition","type":"book"},
  {"id":"seckel_proces_2018","abstract":"Le tribunal a montré les insuffisances de l’enquête, qui n’a pas prouvé qu’ils étaient les auteurs du sabotage d’une ligne de TGV en 2008.","accessed":{"date-parts":[["2023",5,13]]},"author":[{"family":"Seckel","given":"Henri"}],"citation-key":"seckel_proces_2018","container-title":"Le Monde.fr","ISSN":"1950-6244","issued":{"date-parts":[["2018",4,12]]},"language":"fr","source":"Le Monde","title":"Procès de Tarnac : Julien Coupat et Yildune Lévy relaxés","title-short":"Procès de Tarnac","type":"article-newspaper","URL":"https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/04/12/proces-de-tarnac-julien-coupat-et-yildune-levy-relaxes_5284397_1653578.html"},
  {"id":"sinatra_pratiques_2014","abstract":"L’apparition du numérique a entraîné ces dernières années une transformation profonde des modèles de production et de circulation des livres, qui ont peu changé depuis le XVIIIe siècle. Le web, en particulier, a provoqué une remise en question du sens même du partage des connaissances : d’une économie de la rareté, nous sommes passés à la surabondance. Auparavant, une poignée d’institutions centralisatrices, privées et publiques, étaient garantes du choix, de l’évaluation et de la distribution des contenus ; aujourd’hui, il n’y a plus de systèmes de légitimation, ou alors ils sont déstructurés. Après avoir fait le constat de la crise de ces modèles et de la difficulté d’en proposer de nouveaux, ce livre présente les enjeux et les défis complexes du nouveau monde de l’édition numérique.","accessed":{"date-parts":[["2017",2,7]]},"citation-key":"sinatra_pratiques_2014","collection-title":"Parcours numériques","editor":[{"family":"Sinatra","given":"Michael E."},{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"event-place":"Montréal, Canada","ISBN":"978-2-7606-3592-0","issued":{"date-parts":[["2014"]]},"language":"fr","publisher":"Presses de l'Université de Montréal","publisher-place":"Montréal, Canada","title":"Pratiques de l’édition numérique","type":"book","URL":"http://www.parcoursnumeriques-pum.ca/1-pratiques"},
  {"id":"sordet_histoire_2021","author":[{"family":"Sordet","given":"Yann"},{"family":"Darnton","given":"Robert"}],"citation-key":"sordet_histoire_2021","collection-title":"L'Évolution de l'humanité, 0755-1843","event-place":"Paris","ISBN":"978-2-226-45767-7","issued":{"date-parts":[["2021"]]},"language":"Français","number-of-pages":"798","publisher":"Albin Michel","publisher-place":"Paris","section":"798 pages, 32 pages de planches non numérotées : illustrations en couleur ; 24 cm.","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Histoire du livre et de l'édition : production & circulation, formes & mutations","title-short":"Histoire du livre et de l'édition","type":"book"},
  {"id":"souchier_image_1998","accessed":{"date-parts":[["2019",12,18]]},"author":[{"family":"Souchier","given":"Emmanuël"}],"citation-key":"souchier_image_1998","container-title":"Les cahiers de mediologie","DOI":"10.3917/cdm.006.0137","ISSN":"1270-0665","issue":"2","issued":{"date-parts":[["1998"]]},"language":"fr","page":"137-145","source":"www.cairn.info","title":"L'image du texte pour une théorie de l'énonciation éditoriale","type":"article-journal","URL":"https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-de-mediologie-1998-2-page-137.htm","volume":"6"},
  {"id":"souchier_numerique_2019","author":[{"family":"Souchier","given":"Emmanuël"},{"family":"Candel","given":"Étienne"},{"family":"Gomez-Mejia","given":"Gustavo"},{"family":"Jeanne-Perrier","given":"Valérie"}],"citation-key":"souchier_numerique_2019","collection-title":"Codex","event-place":"Malakoff","ISBN":"978-2-200-61858-2","issued":{"date-parts":[["2019"]]},"language":"Français","number-of-pages":"358","publisher":"Armand Colin","publisher-place":"Malakoff","section":"358 pages ; 24 cm.","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Le numérique comme écriture: théories et méthodes d'analyse","title-short":"Le numérique comme écriture","type":"book"},
  {"id":"syndicat_national_de_ledition_monographie_1973","author":[{"family":"Syndicat national de l'édition","given":""}],"citation-key":"syndicat_national_de_ledition_monographie_1973","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-7654-0125-4","issued":{"date-parts":[["1973"]]},"language":"français","number-of-pages":"157","publisher":"Cercle de la librairie","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Monographie de l'édition","type":"book"},
  {"id":"vitali-rosati_ecrire_2020","abstract":"Résumé : L’écriture et l’édition scientifiques en contexte numérique sont relativement peu interrogées ou remises en cause. Quelques outils, qui...","accessed":{"date-parts":[["2020",10,8]]},"author":[{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"},{"family":"Sauret","given":"Nicolas"},{"family":"Fauchié","given":"Antoine"},{"family":"Mellet","given":"Margot"}],"citation-key":"vitali-rosati_ecrire_2020","container-title":"Revue Intelligibilité du Numérique","DOI":"10.34745/numerev_1697","issued":{"date-parts":[["2020"]]},"language":"fr-fr","title":"Écrire les SHS en environnement numérique. L’éditeur de texte Stylo","type":"article-journal","URL":"http://intelligibilite-numerique.numerev.com/numeros/n-1-2020/18-ecrire-les-shs-en-environnement-numerique-l-editeur-de-texte-stylo"},
  {"id":"vitali-rosati_editorialisation_2017","abstract":"L'éditorialisation désigne l'ensemble des dynamiques qui produisent et structurent l'espace numérique. Ces dynamiques sont les interactions des actions individuelles et collectives avec un environnement numérique particulier.","archive":"https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/19198","author":[{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"citation-key":"vitali-rosati_editorialisation_2017","collection-title":"100 notions","container-title":"100 notions. Management et numérique","editor":[{"family":"Rouet","given":"Gilles"}],"event-place":"Paris","ISBN":"979-10-91636-09-4","issued":{"date-parts":[["2017"]]},"language":"fr","page":"102-104","publisher":"Les éditions de l'immatériel","publisher-place":"Paris","title":"Éditorialisation","type":"chapter"},
  {"id":"vitali-rosati_fait_2021","abstract":"De plus en plus, l’intermédialité est mobilisée en Sciences de l’information et de la communication, souvent comme un concept pour décrire des phénomènes d’hybridations entre différents médias, moins fréquemment comme une approche ou une qualité du regard sur les objets de recherche. Telle qu’elle est internationalement déployée, la notion est pourtant porteuse de cette capacité opératoire comme pratique de recherche. Pour la première fois en France, Communication & langages consacre un numéro double à cette approche pensée et mise en oeuvre depuis 20 ans au sein du Centre de Recherches Intermédiales sur les Arts, les Lettres et les Techniques (CRIalt) par les membres de l’« École de Montréal ». Moins connue en Europe que l’approche allemande, celle-ci est pourtant particulièrement intéressante pour les SIC, à la fois parce qu’elle mobilise et théorise des notions qui y sont centrales – les médias, les médiations – ainsi que des notions corollaires qui nous sont moins familières – la médialité, par exemple – et parce que les perspectives qui sont les siennes nous invitent parfois à nous décentrer pour questionner les nôtres. Au coeur de cette démarche intermédiale réside la problématique de la relation, qui touche directement aux processus de communication que nous analysons. Elle invite en effet à revendiquer une pensée complexe, considérant sans schématisme la pluralité des plans qui sont constitutifs de tout type de phénomène social, et en examinant avec une attention particulière les liens, les noeuds, les tensions, les dynamiques en jeu et leurs rééquilibrages permanents. Prenant pour sujet des objets, signes et pratiques très divers, qui illustrent la richesse et la créativité de ses mises en oeuvre au CRIalt, le présent dossier témoigne d’une interdisciplinarité active qui a tout le potentiel pour nourrir nos propres pratiques de recherches en Lettres et Sciences humaines et sociales.","accessed":{"date-parts":[["2023",11,16]]},"author":[{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"citation-key":"vitali-rosati_fait_2021","container-title":"Communication & langages","container-title-short":"Communication & langages","DOI":"10.3917/comla1.208.0155","event-place":"Paris cedex 14","ISSN":"0336-1500","issue":"2-3","issued":{"date-parts":[["2021"]]},"language":"fr","page":"155-170","publisher":"Presses Universitaires de France","publisher-place":"Paris cedex 14","source":"Cairn.info","title":"Le fait numérique comme « conjonctures médiatrices »","type":"article-journal","URL":"https://www.cairn.info/revue-communication-et-langages-2021-2-3-page-155.htm","volume":"208-209"},

M data/bibliographie.json => data/bibliographie.json +5 -0
@@ 104,6 104,7 @@
  {"id":"derose_markup_2004","abstract":"Overlap\" is the common term for cases where some markup structures do not nest neatly into others, such as when a quotation starts in the middle of one paragraph and ends in the middle of the next. OSIS (Duru03), a standard XML schema for Biblical and related materials, has to deal with extreme amounts of overlap. The simplest case involves book/chapter/verse and book/story/ paragraph hierarchies that pervasively diverge; but many types of overlap are more complicated than this. The basic options for dealing with overlap in the context of SGML (ISO 8879) or XML (Bray98) are described in the TEI Guidelines (TEI). I summarize these with their strengths and weaknesses. Previous proposals for expressing overlap, or at least kinds of overlap, don't work well enough for the severe and frequent cases found in OSIS. Thus, I present a variation on TEI milestone markup that has several advantages. This is now the normative way of encoding non-hierarchical structures in OSIS documents.","author":[{"family":"DeRose","given":"Steven"}],"citation-key":"derose_markup_2004","event-place":"Montréal, Canada","event-title":"Extreme Markup Languages","issued":{"date-parts":[["2004",1,1]]},"publisher-place":"Montréal, Canada","title":"Markup Overlap: A Review and a Horse","title-short":"Markup Overlap","type":"paper-conference"},
  {"id":"derose_what_1990","accessed":{"date-parts":[["2020",3,28]]},"author":[{"family":"DeRose","given":"Steven J."},{"family":"Durand","given":"David G."},{"family":"Mylonas","given":"Elli"},{"family":"Renear","given":"Allen H."}],"citation-key":"derose_what_1990","container-title":"Journal of Computing in Higher Education","DOI":"10.1007/BF02941632","ISSN":"1042-1726","issue":"2","issued":{"date-parts":[["1990",12]]},"language":"English (US)","page":"3-26","source":"experts.illinois.edu","title":"What is text, really?","type":"article-journal","URL":"https://experts.illinois.edu/en/publications/what-is-text-really","volume":"1"},
  {"id":"derrida_grammatologie_1967","accessed":{"date-parts":[["2023",11,14]]},"author":[{"family":"Derrida","given":"Jacques"}],"citation-key":"derrida_grammatologie_1967","collection-title":"Collection \"Critique\"","event-place":"Paris","issued":{"date-parts":[["1967"]]},"language":"Français","number-of-pages":"445","publisher":"Éditions de Minuit","publisher-place":"Paris","section":"445 pages","source":"WorldCat Discovery Service","title":"De la grammatologie","type":"book"},
  {"id":"dessauer_book_1989","author":[{"family":"Dessauer","given":"John P."}],"citation-key":"dessauer_book_1989","event-place":"New York","ISBN":"978-0-8264-0446-6","issued":{"date-parts":[["1989"]]},"language":"Anglais","number-of-pages":"260","publisher":"Continuum","publisher-place":"New York","section":"260 p. : ill. ; 23 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Book Publishing: a Basic Introduction","title-short":"Book publishing","type":"book"},
  {"id":"deyzieux_les_2008","abstract":"De l’École de Bruxelles au manga, en passant par le roman graphique et le mouvement alternatif, de nombreux courants narratifs et esthétiques ont traversé la bande dessinée en France, enrichissant et diversifiant sa production. Un rapide panorama de ces grandes tendances permet d’entrevoir la fécondité de la bande dessinée et l’évolution de son statut. À présent qualifiée de 9e art, la bande dessinée a néanmoins peiné à se faire reconnaitre comme moyen d’expression et art narratif à part entière.","accessed":{"date-parts":[["2023",8,9]]},"author":[{"family":"Deyzieux","given":"Agnès"}],"citation-key":"deyzieux_les_2008","container-title":"Le français aujourd'hui","container-title-short":"Le français aujourd'hui","DOI":"10.3917/lfa.161.0059","event-place":"Paris","ISSN":"0184-7732","issue":"2","issued":{"date-parts":[["2008"]]},"language":"fr","page":"59-68","publisher":"Armand Colin","publisher-place":"Paris","source":"Cairn.info","title":"Les grands courants de la bande dessinée","type":"article-journal","URL":"https://www.cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2008-2-page-59.htm","volume":"161"},
  {"id":"diaz_using_2018","abstract":"Libraries that publish scholarly journals, conference proceedings, or open educational resources can use static site generators in their digital publishing workflows. Northwestern University Libraries is using Jekyll and Bookdown, two open source static site generators, for its digital publishing service. This article discusses motivations for experimenting with static site generators and walks through the process for using these technologies for two publications.","accessed":{"date-parts":[["2020",2,4]]},"author":[{"family":"Diaz","given":"Chris"}],"citation-key":"diaz_using_2018","container-title":"The Code4Lib Journal","ISSN":"1940-5758","issue":"42","issued":{"date-parts":[["2018",11,8]]},"source":"Code4Lib Journal","title":"Using Static Site Generators for Scholarly Publications and Open Educational Resources","type":"article-journal","URL":"https://journal.code4lib.org/articles/13861"},
  {"id":"dignazio_data_2020","archive":"https://data-feminism.mitpress.mit.edu/","author":[{"family":"D'Ignazio","given":"Catherine"},{"family":"Klein","given":"Lauren F."}],"citation-key":"dignazio_data_2020","collection-title":"ideas series","event-place":"Cambridge, Massachusetts","ISBN":"978-0-262-04400-4","issued":{"date-parts":[["2020"]]},"language":"Anglais","number-of-pages":"xii, 314","publisher":"The MIT Press","publisher-place":"Cambridge, Massachusetts","section":"xii, 314 pages : illustrations (some color), maps (some color) ; 24 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Data feminism","type":"book"},


@@ 180,6 181,7 @@
  {"id":"haute_livres_2019","author":[{"family":"Haute","given":"Lucile"}],"citation-key":"haute_livres_2019","container-title":"Back Office","ISSN":"2553-422X","issue":"3","issued":{"date-parts":[["2019"]]},"language":"fr","title":"Livres mécaniques et chimères numériques","type":"article-journal","URL":"http://www.revue-backoffice.com/numeros/03-ecrire-lecran/06_haute"},
  {"id":"hayles_print_2004","abstract":"Lulled into somnolence by five hundred years of print, literary analysis should awaken to the importance of media-specific analysis, a mode of critical attention which recognizes that all texts are instantiated and that the nature of the medium in which they are instantiated matters. Central to repositioning critical inquiry, so it can attend to the specificity of the medium, is a more robust notion of materiality. Materiality is reconceptualized as the interplay between a text's physical characteristics and its signifying strategies, a move that entwines instantiation and signification at the outset. This definition opens the possibility of considering texts as embodied entities while still maintaining a central focus on interpretation. It makes materiality an emergent property, so that it cannot be specified in advance,as if it were a pregiven entity. Rather, materiality is open to debate and interpretation, ensuring that discussions about the text's“meaning” will also take into account its physical specificity as well.Following the emphasis on media-specific analysis, nine points can be made about the specificities of electronic hypertext: they are dynamic images; they include both analogue resemblance and digital coding; they are generated through fragmentation and recombination; they have depth and operate in three dimensions; they are written in code as well as natural language; they are mutable and transformable; they are spaces to navigate; they are written and read in distributed cognitive environments; and they initiate and demand cyborg reading practices.","accessed":{"date-parts":[["2023",8,19]]},"author":[{"family":"Hayles","given":"N. Katherine"}],"citation-key":"hayles_print_2004","container-title":"Poetics Today","container-title-short":"Poetics Today","DOI":"10.1215/03335372-25-1-67","ISSN":"0333-5372","issue":"1","issued":{"date-parts":[["2004",3,1]]},"page":"67-90","source":"Silverchair","title":"Print Is Flat, Code Is Deep: The Importance of Media-Specific Analysis","title-short":"Print Is Flat, Code Is Deep","type":"article-journal","URL":"https://doi.org/10.1215/03335372-25-1-67","volume":"25"},
  {"id":"hayles_writing_2002","accessed":{"date-parts":[["2022",10,12]]},"author":[{"family":"Hayles","given":"N. Katherine"}],"citation-key":"hayles_writing_2002","collection-title":"Mediawork pamphlet","event-place":"Cambridge, Massachusetts","ISBN":"978-0-262-58215-5","issued":{"date-parts":[["2002"]]},"language":"Anglais","number-of-pages":"144","publisher":"MIT Press","publisher-place":"Cambridge, Massachusetts","section":"144 pages : illustrations ; 20 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Writing machines","type":"book","URL":"http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41235225p"},
  {"id":"hazan_pour_2016","abstract":"Un auteur, un maquettiste, un correcteur, un imprimeur, un diffuseur : il faut tous ces acteurs – souvent des actrices, du reste – pour « aboutir à un livre », avec comme metteur en scène celui qui porte le nom d’éditeur. Ce sont ces personnages, ce sont ces étapes que raconte ce livre – non dans l’abstraction universitaire mais en se fondant sur une aventure longue de près de vingt ans, celle de La Fabrique. Une aventure semée d’hésitations et de cahots, de rencontres précieuses et d’hostilités sournoises, mais toujours guidée par le souci collectif de subvertir l’ordre établi. (4e de couverture)","author":[{"family":"Hazan","given":"Éric"},{"family":"Moret","given":"Ernest"}],"citation-key":"hazan_pour_2016","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-35872-083-0","issued":{"date-parts":[["2016"]]},"language":"français","publisher":"La Fabrique éditions","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Pour aboutir à un livre","type":"book"},
  {"id":"hegland_future_2020","abstract":"This book is the first anthology of perspectives on the future of text, one of our most important mediums for thinking and communicating, with a Foreword by the co-inventor of the Internet, Vint. Cerf and a Postscript by the founder of the modern Library of Alexandria, Ismail Serageldin.  In a time with astounding developments in computer special effects in movies and the emergence of powerful AI, text has developed little beyond spellcheck and blue links. In this work we look at myriads of perspectives to inspire a rich future of text through contributions from academia, the arts, business and technology. We hope you will be as inspired as we are as to the potential power of text truly unleashed.   Contributions by Adam Cheyer • Adam Kampff • Alan Kay • Alessio Antonini • Alex Holcombe • Amaranth Borsuk • Amira Hanafi • Amos Paul Kennedy Jr. • Anastasia Salter • Andy Matuschak & Michael Nielsen • Ann Bessemans & María Pérez Mena • Andries Van Dam • Anne-Laure Le Cunff • Anthon Botha • Azlen Ezla • Barbara Beeton • Belinda Barnet • Ben Shneiderman • Bernard Vatant • Bob Frankston • Bob Horn • Bob Stein • Catherine C. Marshall • Charles Bernstein • Chris Gebhardt • Chris Messina • Christian Bök • Christopher Gutteridge • Claus Atzenbeck • Daniel Russel • Danila Medvedev • Danny Snelson • Daveed Benjamin • Dave King • Dave Winer • David De Roure • David Jablonowski • David Johnson • David Lebow • David M. Durant • David Millard • David Owen Norris • David Price • David Weinberger • Dene Grigar • Denise Schmandt-Besserat • Derek Beaulieu • Doc Searls • Don Norman • Douglas Crockford • Duke Crawford • Ed Leahy • Elaine Treharne • Élika Ortega • Esther Dyson • Esther Wojcicki • Ewan Clayton • Fiona Ross • Fred Benenson & Tyler Shoemaker • Galfromdownunder, aka Lynette Chiang • Garrett Stewart • Gyuri Lajos • Harold Thimbleby • Howard Oakley • Howard Rheingold • Ian Cooke • Iian Neil • Jack Park • Jakob Voß • James Baker • James O’Sullivan • Jamie Blustein • Jane Yellowlees Douglas • Jay David Bolter • Jeremy Helm • Jesse Grosjean • Jessica Rubart • Joe Corneli • Joel Swanson • Johanna Drucker • Johannah Rodgers • John Armstrong • John Cayle • John-Paul Davidson • Joris J. van Zundert • Judy Malloy  • Kari Kraus & Matthew Kirschenbaum • Katie Baynes • Keith Houston • Keith Martin • Kenny Hemphill • Ken Perlin • Leigh Nash • Leslie Carr • Lesia Tkacz • Leslie Lamport • Livia Polanyi • Lori Emerson • Luc Beaudoin & Daniel Jomphe • Lynette Chiang • Manuela González • Marc-Antoine Parent • Marc Canter • Mark Anderson • Mark Baker • Mark Bernstein • Martin Kemp • Martin Tiefenthaler • Maryanne Wolf • Matt Mullenweg •  Michael Joyce • Mike Zender • Naomi S. Baron • Nasser Hussain • Neil Jefferies • Niels Ole Finnemann • Nick Montfort •  Panda Mery • Patrick Lichty • Paul Smart • Peter Cho • Peter Flynn • Peter Jenson & Melissa Morocco • Peter J. Wasilko • Phil Gooch • Pip Willcox • Rafael Nepô • Raine Revere • Richard A. Carter • Richard Price • Richard Saul Wurman • Rollo Carpenter • Sage Jenson & Kit Kuksenok • Shane Gibson • Simon J. Buckingham Shum • Sam Brooker • Sarah Walton • Scott Rettberg • Sofie Beier • Sonja Knecht • Stephan Kreutzer • Stephanie Strickland • Stephen Lekson • Stevan Harnad • Steve Newcomb • Stuart Moulthrop • Ted Nelson • Teodora Petkova • Tiago Forte • Timothy Donaldson • Tim Ingold • Timur Schukin & Irina Antonova • Todd A. Carpenter • Tom Butler-Bowdon • Tom Standage • Tor Nørretranders • Valentina Moressa • Ward Cunningham • Dame Wendy Hall • Zuzana Husárová. Student Competition Winner Niko A. Grupen, and competition runner ups Catherine Brislane, Corrie Kim, Mesut Yilmaz, Elizabeth Train-Brown, Thomas John Moore, Zakaria Aden, Yahye Aden, Ibrahim Yahie, Arushi Jain, Shuby Deshpande, Aishwarya Mudaliar, Finbarr Condon-English, Charlotte Gray, Aditeya Das, Wesley Finck, Jordan Morrison, Duncan Reid, Emma Brodey, Gage Nott, Aditeya Das and Kamil Przespolewski. Edited by Frode Hegland.","accessed":{"date-parts":[["2021",4,28]]},"citation-key":"hegland_future_2020","DOI":"10.48197/fot2020a","edition":"1","editor":[{"family":"Hegland","given":"Frode"}],"ISBN":"9798556866782","issued":{"date-parts":[["2020",11,20]]},"language":"en","publisher":"Future Text Publishing","source":"DOI.org (Crossref)","title":"The Future of Text","type":"book","URL":"https://futuretextpublishing.com/future-of-text-2020-download/"},
  {"id":"heikkila_permacomputing_2020","accessed":{"date-parts":[["2023",11,24]]},"author":[{"family":"Heikkilä","given":"Ville-Matias"}],"citation-key":"heikkila_permacomputing_2020","issued":{"date-parts":[["2020"]]},"language":"en","title":"Permacomputing","type":"webpage","URL":"http://viznut.fi/texts-en/permacomputing.html"},
  {"id":"heppler_what_2015","abstract":"How people define digital humanities.","accessed":{"date-parts":[["2023",7,20]]},"author":[{"family":"Heppler","given":"Jason A."}],"citation-key":"heppler_what_2015","container-title":"What is Digital Humanities","issued":{"date-parts":[["2015"]]},"language":"en","source":"whatisdigitalhumanities.com","title":"What Is Digital Humanities?","type":"article-journal","URL":"https://whatisdigitalhumanities.com/"},


@@ 230,6 232,7 @@
  {"id":"ludovico_post-digital_2016","author":[{"family":"Ludovico","given":"Alessandro"},{"family":"Cramer","given":"Florian"}],"citation-key":"ludovico_post-digital_2016","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-917855-75-1","issued":{"date-parts":[["2016"]]},"language":"français","number-of-pages":"206","publisher":"Éditions B42","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Post-digital print: la mutation de l'édition depuis 1894","title-short":"Post-digital print","translator":[{"family":"Bortolotti","given":"Marie-Mathilde"}],"type":"book"},
  {"id":"macfarlane_beyond_2018","accessed":{"date-parts":[["2023",9,5]]},"author":[{"family":"MacFarlane","given":"John"}],"citation-key":"macfarlane_beyond_2018","container-title":"John MacFarlane","issued":{"date-parts":[["2018"]]},"title":"Beyond Markdown","type":"post-weblog","URL":"https://johnmacfarlane.net/beyond-markdown.html"},
  {"id":"macfarlane_commonmark_2021","accessed":{"date-parts":[["2023",9,5]]},"author":[{"family":"MacFarlane","given":"John"}],"citation-key":"macfarlane_commonmark_2021","issued":{"date-parts":[["2021"]]},"title":"CommonMark changelog","title-short":"CommonMark changelog","type":"webpage","URL":"https://spec.commonmark.org/changelog.txt"},
  {"id":"macvey_perspectives_1976","accessed":{"date-parts":[["2024",2,29]]},"archive":"http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35366527p","citation-key":"macvey_perspectives_1976","editor":[{"family":"Macvey","given":"Sheila"},{"family":"Altbach","given":"Philip Geoffrey"}],"event-place":"États-Unis d'Amérique","ISBN":"978-0-669-99564-0","issued":{"date-parts":[["1976"]]},"language":"en","number-of-pages":"283","publisher":"Lexington books","publisher-place":"États-Unis d'Amérique","section":"XII-283 p. ; 24 cm","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Perspectives on Publishing","type":"book"},
  {"id":"mailloux_definition_1980","abstract":"The application of AACR 2 will have a considerable impact on the fields of library science and bibliography. The present article attracts special attention to the glossary presented as an annex and more particularly on the definition of the terminology of edition which it gives. The author reviews the main confusion surrounding the definition of edition, and he proposes different solutions which are based on the strict application of the definitions given in AACR 2. He insists on a return to the basic principle of printing i.e. typographical composition, by editors, bibliographers and cataloguers.","accessed":{"date-parts":[["2023",2,23]]},"author":[{"family":"Mailloux","given":"Pierre"}],"citation-key":"mailloux_definition_1980","container-title":"Documentation et bibliothèques","container-title-short":"documentation","DOI":"10.7202/1054264ar","ISSN":"0315-2340, 2291-8949","issue":"1","issued":{"date-parts":[["1980"]]},"language":"fr","page":"29-34","publisher":"Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)","source":"www.erudit.org","title":"La définition de l’édition et les AACR 2","type":"article-journal","URL":"https://www.erudit.org/en/journals/documentation/1980-v26-n1-documentation04143/1054264ar/abstract/","volume":"26"},
  {"id":"manguel_forme_1998","abstract":"L'auteur, romancier, traducteur et éminent polyglotte, est parti à la recherche des raisons qui font aimer le livre et la lecture à travers les âges. Chaque étape de ce voyage lui est occasion de détours, de visites et de réflexions.","author":[{"family":"Manguel","given":"Alberto"},{"family":"Le Bœuf","given":"Christine"}],"citation-key":"manguel_forme_1998","container-title":"Une histoire de la lecture","event-place":"Arles, France","ISBN":"978-2-7427-1543-5","issued":{"date-parts":[["1998"]]},"language":"français","page":"155-181","publisher":"Actes Sud","publisher-place":"Arles, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"La forme du livre","type":"chapter"},
  {"id":"manguel_histoire_1998","abstract":"L'auteur, romancier, traducteur et éminent polyglotte, est parti à la recherche des raisons qui font aimer le livre et la lecture à travers les âges. Chaque étape de ce voyage lui est occasion de détours, de visites et de réflexions.","author":[{"family":"Manguel","given":"Alberto"},{"family":"Le Bœuf","given":"Christine"}],"citation-key":"manguel_histoire_1998","event-place":"Arles, France","ISBN":"978-2-7427-1543-5","issued":{"date-parts":[["1998"]]},"language":"français","number-of-pages":"428","publisher":"Actes Sud","publisher-place":"Arles, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Une histoire de la lecture","type":"book"},


@@ 312,6 315,7 @@
  {"id":"schiffrin_ledition_1999","author":[{"family":"Schiffrin","given":"André"}],"citation-key":"schiffrin_ledition_1999","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-913372-02-3","issued":{"date-parts":[["1999"]]},"language":"français","number-of-pages":"94","publisher":"La Fabrique éditions","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"L'édition sans éditeurs","translator":[{"family":"Luxembourg","given":"Michel"}],"type":"book"},
  {"id":"schreibman_companion_2004","citation-key":"schreibman_companion_2004","editor":[{"family":"Schreibman","given":"Susan"},{"family":"Siemens","given":"Raymond Georges"},{"family":"Unsworth","given":"John"}],"event-place":"Malden, MA, Etats-Unis d'Amérique","ISBN":"978-1-4051-6806-9","issued":{"date-parts":[["2004"]]},"language":"anglais","number-of-pages":"xxvii+611","publisher":"Blackwell Publishing","publisher-place":"Malden, MA, Etats-Unis d'Amérique","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"A Companion to Digital Humanities","type":"book"},
  {"id":"schreibman_new_2016","abstract":"This highly-anticipated volume has been extensively revised to reflect changes in technology, digital humanities methods and practices, and institutional culture surrounding the valuation and publication of digital scholarship.  A fully revised edition of a celebrated reference work, offering the most comprehensive and up-to-date collection of research currently available in this rapidly evolving discipline Includes new articles addressing topical and provocative issues and ideas such as retro computing, desktop fabrication, gender dynamics, and globalization Brings together a global team of authors who are pioneers of innovative research in the digital humanities Accessibly structured into five sections exploring infrastructures, creation, analysis, dissemination, and the future of digital humanities Surveys the past, present, and future of the field, offering essential research for anyone interested in better understanding the theory, methods, and application of the digital humanities","citation-key":"schreibman_new_2016","editor":[{"family":"Schreibman","given":"Susan"},{"family":"Siemens","given":"Ray"},{"family":"Unsworth","given":"John"}],"ISBN":"978-1-118-68059-9","issued":{"date-parts":[["2016",1,26]]},"language":"en","number-of-pages":"585","publisher":"John Wiley & Sons","title":"A New Companion to Digital Humanities","type":"book"},
  {"id":"schuwer_traite_2002","accessed":{"date-parts":[["2024",1,21]]},"archive":"https://www.cairn.info/traite-pratique-d-edition--9782765408253.htm","author":[{"family":"Schuwer","given":"Philippe"}],"citation-key":"schuwer_traite_2002","event-place":"Paris","ISBN":"978-2-7654-0825-3","issued":{"date-parts":[["2002"]]},"language":"Français","number-of-pages":"655","publisher":"Éditions du Cercle de la librairie","publisher-place":"Paris","section":"655 pages","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Traité pratique d'édition","type":"book"},
  {"id":"seckel_proces_2018","abstract":"Le tribunal a montré les insuffisances de l’enquête, qui n’a pas prouvé qu’ils étaient les auteurs du sabotage d’une ligne de TGV en 2008.","accessed":{"date-parts":[["2023",5,13]]},"author":[{"family":"Seckel","given":"Henri"}],"citation-key":"seckel_proces_2018","container-title":"Le Monde.fr","ISSN":"1950-6244","issued":{"date-parts":[["2018",4,12]]},"language":"fr","source":"Le Monde","title":"Procès de Tarnac : Julien Coupat et Yildune Lévy relaxés","title-short":"Procès de Tarnac","type":"article-newspaper","URL":"https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/04/12/proces-de-tarnac-julien-coupat-et-yildune-levy-relaxes_5284397_1653578.html"},
  {"id":"sinatra_histoire_2014","abstract":"L’apparition du numérique a entraîné ces dernières années une transformation profonde des modèles de production et de circulation des livres, qui ont peu changé depuis le XVIIIe siècle. Le web, en particulier, a provoqué une remise en question du sens même du partage des connaissances : d’une économie de la rareté, nous sommes passés à la surabondance. Auparavant, une poignée d’institutions centralisatrices, privées et publiques, étaient garantes du choix, de l’évaluation et de la distribution des contenus ; aujourd’hui, il n’y a plus de systèmes de légitimation, ou alors ils sont déstructurés. Après avoir fait le constat de la crise de ces modèles et de la difficulté d’en proposer de nouveaux, ce livre présente les enjeux et les défis complexes du nouveau monde de l’édition numérique.","accessed":{"date-parts":[["2023",7,3]]},"author":[{"family":"Sinatra","given":"Michael E."},{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"citation-key":"sinatra_histoire_2014","container-title":"Pratiques de l’édition numérique","editor":[{"family":"Sinatra","given":"Michael E."},{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"ISBN":"978-2-7606-3202-8","issued":{"date-parts":[["2014"]]},"language":"fr","license":"Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International (CC BY-SA 4.0)","page":"49-60","publisher":"Presses de l'Université de Montréal","source":"www.parcoursnumeriques-pum.ca","title":"Histoire des humanités numériques","type":"chapter","URL":"https://www.parcoursnumeriques-pum.ca/1-pratiques/​https://www.parcoursnumeriques-pum.ca/1-pratiques/chapitre3.html"},
  {"id":"sinatra_pratiques_2014","abstract":"L’apparition du numérique a entraîné ces dernières années une transformation profonde des modèles de production et de circulation des livres, qui ont peu changé depuis le XVIIIe siècle. Le web, en particulier, a provoqué une remise en question du sens même du partage des connaissances : d’une économie de la rareté, nous sommes passés à la surabondance. Auparavant, une poignée d’institutions centralisatrices, privées et publiques, étaient garantes du choix, de l’évaluation et de la distribution des contenus ; aujourd’hui, il n’y a plus de systèmes de légitimation, ou alors ils sont déstructurés. Après avoir fait le constat de la crise de ces modèles et de la difficulté d’en proposer de nouveaux, ce livre présente les enjeux et les défis complexes du nouveau monde de l’édition numérique.","accessed":{"date-parts":[["2017",2,7]]},"citation-key":"sinatra_pratiques_2014","collection-title":"Parcours numériques","editor":[{"family":"Sinatra","given":"Michael E."},{"family":"Vitali-Rosati","given":"Marcello"}],"event-place":"Montréal, Canada","ISBN":"978-2-7606-3592-0","issued":{"date-parts":[["2014"]]},"language":"fr","publisher":"Presses de l'Université de Montréal","publisher-place":"Montréal, Canada","title":"Pratiques de l’édition numérique","type":"book","URL":"http://www.parcoursnumeriques-pum.ca/1-pratiques"},


@@ 320,6 324,7 @@
  {"id":"souchier_image_1998","accessed":{"date-parts":[["2019",12,18]]},"author":[{"family":"Souchier","given":"Emmanuël"}],"citation-key":"souchier_image_1998","container-title":"Les cahiers de mediologie","DOI":"10.3917/cdm.006.0137","ISSN":"1270-0665","issue":"2","issued":{"date-parts":[["1998"]]},"language":"fr","page":"137-145","source":"www.cairn.info","title":"L'image du texte pour une théorie de l'énonciation éditoriale","type":"article-journal","URL":"https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-de-mediologie-1998-2-page-137.htm","volume":"6"},
  {"id":"souchier_numerique_2019","author":[{"family":"Souchier","given":"Emmanuël"},{"family":"Candel","given":"Étienne"},{"family":"Gomez-Mejia","given":"Gustavo"},{"family":"Jeanne-Perrier","given":"Valérie"}],"citation-key":"souchier_numerique_2019","collection-title":"Codex","event-place":"Malakoff","ISBN":"978-2-200-61858-2","issued":{"date-parts":[["2019"]]},"language":"Français","number-of-pages":"358","publisher":"Armand Colin","publisher-place":"Malakoff","section":"358 pages ; 24 cm.","source":"WorldCat Discovery Service","title":"Le numérique comme écriture: théories et méthodes d'analyse","title-short":"Le numérique comme écriture","type":"book"},
  {"id":"stallman_what_1986","author":[{"family":"Stallman","given":"Richard"}],"citation-key":"stallman_what_1986","container-title":"GNU's Bulletin","issue":"1","issued":{"date-parts":[["1986"]]},"language":"en","title":"What is the Free Software Foundation?","type":"article-journal","URL":"https://www.gnu.org/bulletins/bull1.txt","volume":"1"},
  {"id":"syndicat_national_de_ledition_monographie_1973","author":[{"family":"Syndicat national de l'édition","given":""}],"citation-key":"syndicat_national_de_ledition_monographie_1973","event-place":"Paris, France","ISBN":"978-2-7654-0125-4","issued":{"date-parts":[["1973"]]},"language":"français","number-of-pages":"157","publisher":"Cercle de la librairie","publisher-place":"Paris, France","source":"Library Catalog - www.sudoc.abes.fr","title":"Monographie de l'édition","type":"book"},
  {"id":"taffin_dans_2021","accessed":{"date-parts":[["2023",9,18]]},"author":[{"family":"Taffin","given":"Nicolas"}],"citation-key":"taffin_dans_2021","container-title":"Polylogue","issued":{"date-parts":[["2021",3,1]]},"language":"fr-FR","title":"Dans les recoins de la double page (Paged.js à la maison, saison 2)","type":"post-weblog","URL":"https://polylogue.org/apres-la-page-la-double-page/"},
  {"id":"taffin_livres_2011","accessed":{"date-parts":[["2023",9,28]]},"author":[{"family":"Taffin","given":"Nicolas"}],"citation-key":"taffin_livres_2011","container-title":"Polylogue","issued":{"date-parts":[["2011",3,18]]},"language":"fr-FR","title":"Des livres, pourquoi faire ?","title-short":"Des livres, pourquoi faire ?","type":"post-weblog","URL":"https://polylogue.org/des-livres-pourquoi-faire/"},
  {"id":"taffin_making-collection_2019","accessed":{"date-parts":[["2023",9,18]]},"author":[{"family":"Taffin","given":"Nicolas"}],"citation-key":"taffin_making-collection_2019","container-title":"Polylogue","issued":{"date-parts":[["2019",2,10]]},"language":"fr-FR","title":"Making-of d'une collection libérée : Addictions sur ordonnance","title-short":"Making-of d’une collection libérée","type":"post-weblog","URL":"https://polylogue.org/addictions-sur-ordonnance-making-of-dune-collection-liberee/"},